Alerte Témoin

22 000 foyers toujours privés d'électricité en Franche-Comté

Publié le 03/01/2018 - 17:39
Mis à jour le 03/01/2018 - 17:39

Enedis, fournisseur d'électricité, a mobilisé ses agents toute la journée afin d'alimenter à nouveau les foyers privés d'électricité suite à la tempête Eléanor ce mercredi 3 janvier 2018. A 16h45, 22 000 foyers étaient toujours privés d'électricité.

Au cours de la journée, on a pu dénombrer jusqu’à 70000 foyers privés d’électricité, la tempête se poursuit et provoque de nouveaux incidents alors que les techniciens Enedis travaillaient à rétablir l’électricité.

A 16H45, on comptabilise 22000 foyers coupés en Franche-Comté :

  • 6300 en Haute-Saône
  • 6000 sur le Doubs
  • 5400 sur le Territoire de Belfort
  • 4300 sur le Jura

Cette situation est évolutive.

Dès les premières alertes météo, Enedis a mobilisé l’ensemble de ses moyens humains et techniques pour rétablir au plus vite les foyers privés d’électricité. Plus de 300 techniciens Enedis d’Alsace et de Franche Comté ainsi que des entreprises partenaires spécialisées sont mobilisés depuis les premières heures de la crise.

Enedis a mobilisé sa Force d’Intervention Rapide Electricité (FIRE), plus de 70 techniciens venant des régions Sillon Rhodanien et Languedoc-Roussillon sont actuellement en route. 50 groupes électrogènes sont en voie d’acheminement vers les lieux les plus durement touchés. Plusieurs tonnes de matériel de dépannage d’urgence ont quitté les bases de stockage pour rejoindre les régions touchées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.6
    peu nuageux
    le 05/08 à 0h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage