22.800 habitants de plus en Franche-Comté !

Publié le 03/01/2014 - 13:05
Mis à jour le 03/01/2014 - 16:01

Au 1er janvier 2011, la Franche-Comté compte 1 173 440 habitants. Elle représente 1,9 % de la population de la France métropolitaine et demeure, avec le Limousin et la Corse, une des régions les moins peuplées. La population régionale a augmenté de 22.800 habitants par rapport à 2006.

2013-12-31-gens_besancon.jpg
Des piétons dans Besançon (photo d'archives) ©miss dom

Insee

PUBLICITÉ

La population régionale a augmenté de 22.800 habitants par rapport à 2006. Sur cinq ans, cette hausse correspond à un rythme de croissance annuel de + 0,4 %, soit un rythme légèrement inférieur à la moyenne métropolitaine (+ 0,5 % par an). 

Le Doubs se démarque légèrement avec un rythme supérieur (+ 0,5 % par an) à celui des autres départements comtois (+ 0,3 % par an). Avec une population de 529.103 habitants au 1er janvier 2011, le Doubs a gagné 13.000 habitants par rapport à 2006.

La population du Jura s’élève quant à elle, à 261.294 habitants, soit un gain net de 3.900 personnes en cinq ans.

La Haute-Saône compte désormais 239.695 habitants soit 3.800 habitants supplémentaires.

Le Territoire de Belfort abrite 2.100 habitants de plus qu’en 2006. En 2011, les Terrifortains sont désormais au nombre de 143.348. 

Toutes les communes franc-comtoises de plus de 10.000 habitants perdent des habitants entre 2006 et 2011, excepté Audincourt dans le département du Doubs. Saint-Claude enregistre la baisse la plus forte.

Explications de l’Insee

Ces baisses profitent souvent aux communes situées dans leur périphérie, expliquant ainsi pourquoi les évolutions des communautés d’agglomération et celles de leur ville-centre sont contrastées. Ainsi Besançon perd des habitants alors que la communauté d’agglomération du Grand Besançon en gagne. De même, les populations de Belfort et Dole diminuent alors que celles de la communauté d’agglomération belfortaine et de la communauté d’agglomération du Grand Dole augmentent.

Ce n’est pas le cas des communautés d’agglomération de Lons-le-Saunier, de Montbéliard et de Vesoul dont le nombre d’habitants recule légèrement. Parmi les villes de 5.000 à 10.000 habitants, Valdahon, Grand-Charmont et Morteau connaissent les plus fortes augmentations et Morez, Luxeuil-les-Bains et Gray les plus fortes diminutions, que ce soit en valeur absolue ou relative. 

(Source : INSEE)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.77
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage