400 personnes rendent un nouvel hommage à Léa

Publié le 08/10/2010 - 20:50
Mis à jour le 15/04/2019 - 10:17

Rarement décision de justice n’aura suscité autant d’incompréhension. Ils étaient 400 personnes à Besançon ce vendredi soir, de 18h à 20h, à crier leur colère et leur indignation à la suite de la décision d’un juge de laisser un jeune chauffard en liberté, alors qu’il a tué une jeune lycéenne sur un passage piéton après avoir fumé du cannabis.

La famille et les amis de Léa avaient déjà bloqué la circulation la semaine dernière entrainant un énorme bouchon dans la capitale régionale déjà saturée de voitures en temps normal.
 
« On voudrait que ce monsieur paie pour ce qu’il a fait. Il faut que justice soit rendue rapidement», a réclamé au micro un jeune manifestant en contrebas de la gare Viotte de Besançon où s’est déroulé le drame il y a quinze jours.

Beaucoup de gens étaient en pleurs en écoutant les témoignages des amis de Léa, 15 ans, élève de seconde, désormais « au ciel ». Quand l’avocat de la famille, Me Jean-Pierre Degenève, est intervenu l’émotion était à son comble : « Bonjour Léa, je vais bien m’occuper de toi et de tous ceux qui t’aiment ».

 
« La mobilisation doit continuer au moins une fois par mois », a suggéré un intervenant, tandis qu’une jeune femme a invité la foule à aller manifester prochainement devant le tribunal.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.14
légère pluie
le 01/12 à 18h00
Vent
5.65 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
98 %

Sondage