Vaire : renouvellement des conduites d’adduction d’eau potable

Publié le 30/11/2020 - 08:00
Mis à jour le 03/12/2020 - 15:14

Depuis le 30 août 2020, la Communauté Urbaine du Grand Besançon Métropole a engagé une seconde tranche de travaux pour le renouvellement des conduites d’adduction d’eau potable et la mise en séparatif du réseau d’assainissement de la commune de Vaire (secteur de Vaire-le-Grand).

Les objectifs de ces travaux sont multiples. Il a été nécessaire de renouveler en totalité les réseaux dits « humides » et de mettre aux normes les installations sur l’ensemble de la commune, afin de préserver les ressources en eau, de sécuriser l’alimentation des abonnés, tout en optimisant les coûts de fonctionnement.

En matière d’eau potable, les travaux consistent à renouveler le réseau afin de supprimer tout risque de fuites en assurant l’étanchéité des canalisations et leur résistance mécanique.

Pour les eaux usées et les eaux pluviales, actuellement recueillies dans la même canalisation dite « unitaire », les travaux vont permettre de poser un réseau spécifique aux eaux usées. Les canalisations existantes resteront en place pour n’acheminer que les eaux pluviales.

Renouvellement du réseau d’adduction d’eau potable (AEP)

Pour l’eau potable, GBM souhaite renouveler l’ensemble du réseau d’adduction du secteur afin de mettre en conformité les installations, à l’exception de la rue du Centre où le réseau d’eau potable a été renouvelé en 2012.

"En effet, le réseau d’eau potable date des années 1970 et les conduites de distribution sont en fonte grise, très fragiles. Elles génèrent des casses récurrentes, contribuant pour partie à un rendement faible de 65 %. Par ailleurs, le réseau d’eau potable a été construit au fur et à mesure du développement du village et il passe actuellement dans des parcelles privées, engendrant des servitudes et des difficultés de gestion", explique le GBM.

Ainsi, les travaux ont pour objet de renouveler l’ensemble du réseau AEP en fonte ductile, sur une longueur de 2 035 ml (130 branchements), avec une implantation exclusivement sur le domaine public et l’installation de nouveaux regards de comptage en limite de chaque propriété.

Mise en séparatif du réseau d’assainissement

L’ancienne station d’épuration de la commune ne fonctionnant désormais plus, du fait de la grande vétusté des installations, les effluents de la commune transitent via un poste et une conduite de refoulement posés lors de la première tranche des travaux, pour se déverser dans la conduite construite par le Sytteau, afin d’acheminer et traiter toutes les eaux usées des communes de ce bassin de vie à la station d’épuration de Port Douvot à Besançon (cf. plan de phasage des travaux).

Les travaux sur le réseau unitaire sont rendus nécessaires pour séparer les eaux usées des eaux pluviales, supprimer toutes les entrées d’eaux claires parasites (ECP*) dues à la vétusté des ouvrages et optimiser les coûts d’investissement et de fonctionnement, en réduisant notamment le volume des eaux à traiter.

En 2004, la commune de Vaire le Grand a fait réaliser son schéma directeur d’assainissement (SDA) Les travaux proposés consistaient à :

  • Supprimer la mise en charge du réseau rue des Colonnes en remplaçant le collecteur existant par une section plus importante ;
  • Mettre en séparatif le tronçon rue de la Mairie - rue du Centre de façon à supprimer les ECP* ;
  • Mettre en place des déversoirs d’orages en amont du réseau séparatif ;
  • Assurer la réfection ponctuelle des collecteurs.

En 2012, au regard du SDA, des travaux d’assainissement ont été menés pour la création de 2 déversoirs d’orages de façon à délester le réseau d’assainissement en aval, ainsi que la mise en séparatif de la rue du Centre.

En 2014, dans le cadre d’une étude globale des réseaux et équipements du Grand Besançon, une campagne de mesures a été réalisée. Les débits, enregistrés sur le réseau unitaire en amont du déversoir d’orages et sur le réseau séparatif en aval, montrent un impact important du volume d’eau transitant dans le réseau par temps de pluie : le débit journalier peut être multiplié par deux. Le taux de dilution moyen est de 180 % mais reste très variable selon la pluviométrie. Le volume d’eaux claires parasites transitant dans le réseau est donc très important.

ECP* : Eaux Claires Parasites

La mairie a donc fait le choix de réaliser des travaux de mise en séparatif sur l’ensemble de la commune.

En 2019, GBM annonce le démarrage de ces travaux par la tranche 1, qui se poursuivent aujourd’hui par la tranche 2.

La programmation des travaux d’assainissement pour la tranche 2 est la suivante :

  • La pose d’un nouveau collecteur des eaux usées strictes, dans l’ensemble des rues de Vaire le Grand: 3 440 ml concernés (hormis la rue du Centre déjà équipée d’un réseau séparatif et la rue de Nancray réalisée lors de la tranche 1) ; le réseau existant sera conservé pour le recueil des eaux pluviales 
  • Une nouvelle boîte de branchement sera posée sur le domaine privé de chaque habitation, où chaque propriétaire devra raccorder les eaux usées de son logement, soit 159 branchements concernés.

2 scénarii ont été identifiés en fonction des possibilités d’infiltration chez les abonnés :

©

Les conséquences des travaux

Ce chantier se déroule sur une durée de 7 mois selon le phasage détaillé sur le plan joint. Des déviations sont à prévoir sur la commune durant toute la durée du chantier.

La circulation piétonnière et les accès aux riverains sont toujours possibles. Les rues sont déviées ou placées en alternat. La rue de Charmont sera fermée et déviée par le chemin des Tervelles. Les riverains sont informés au fur et à mesure de l’avancée du chantier, par courriers.

Et au niveau du financement ?

  • Montant de la mission de maîtrise d’œuvre : 80 910 € HT
  • Montant des travaux Tranche 1 : 508 500 € HT
  • Montant des travaux Tranche 2 : 1 857 896 € HT
  • Montant des travaux Tranche 3 : 66 000 € HT

Avec le soutien de :

  • Grand Besançon Métropole, à hauteur de 46 %, sur  les budgets Eau et Assainissement et le budget principal.
  • L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Subvention de 42 %
  • Le Conseil Départemental du Doubs. Subvention de 12%

Infos +

Lors du transfert de compétences en eau et assainissement au 1er janvier 2018, les installations techniques de la commune n’étaient pas conformes. GBM a pris le relais et programmé la réalisation des travaux en eau et en assainissement.

Pour contribuer à ces travaux  les abonnés ont vu une augmentation de leur tarif en assainissement, avec un plafonnement du prix du m3 TTC jusqu’à la convergence tarifaire au 1er janvier 2027; une partie du coût ayant été supporté financièrement par tous les abonnés de Grand Besançon Métropole selon le principe de solidarité. 

"Il reste encore des efforts à faire. En effet, les abonnés de Vaire-le-Grand doivent réaliser au plus tôt le raccordement de leurs eaux usées sur la conduite nouvellement créée. Il est important que chaque abonné prenne conscience de cette nécessité, pour ne pas faire monter en charge le réseau et donc éviter les débordements dans le milieu naturel", conclut le GBM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sécurité : des policiers supplémentaires en Bourgogne Franche-Comté d’ici fin 2021

Mise à jour • Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Zoom sur le nombre de postes attribués en Bourgogne Franche-Comté...

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leur suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

« Meilleure boulangerie de France » : des boulangers de Franche-Comté en finale !

Après avoir rencontré 130 boulangers dans 13 régions de France, Bruno Cormerais et Norbert Tarayre de l'émission "La meilleure boulangerie de France" sur M6 vont devoir, pour la finale qui commence ce lundi 16 avril à 18h35, faire un choix parmi 13 boulangeries dont une située en Bourgogne Franche-Comté.

« Mon métier dans l’armée de Terre » : l’armée de Terre, c’est un métier parmi plus de 117 spécialités

PUBLI-INFO • Chaque année de nombreux jeunes s’engagent pour vivre cette aventure personnelle et professionnelle riche et atypique. Pour vous, le centre d’information et de recrutement des forces armées de Besançon (Armée de Terre) est allé à la rencontre de deux d’entre eux, puisqu’ils sont finalement les mieux placés pour nous raconter leur quotidien !

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.47
partiellement nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
96 %

Sondage