À Besançon, du coaching parental pour une éducation bienveillante

Publié le 09/07/2024 - 12:03
Mis à jour le 09/07/2024 - 11:10

Marinette Vangoethem s’est formée au métier de coach en développement personnel et professionnel. Dans son cabinet à Besançon, elle propose depuis le mois de juin 2024 du coaching parental.

 © Revenirasoimeme / Facebook
© Revenirasoimeme / Facebook

Maman de deux enfants qu’elle a élevé seule, Marinette Vangoethem a depuis longtemps voulu mettre en place une éducation bienveillante. "À l'époque où j'ai eu mon premier enfant, on ne parlait pas d'éducation bienveillante. J'ai beaucoup lu, fait des suivis avec des professionnels et puis je me suis beaucoup écoutée", précise-t-elle. En tant que médiatrice sociale pendant plus de trois ans, elle a accompagné des enfants et adolescents et leur famille (questions administratives, sur la parentalité, sur le bien-être de chacun).

Elle a ensuite voulu se former au métier de coach en développement personnel et professionnel et s'est installée à son compte en tant que coach parental. Pourquoi ? "Mon entreprise est née suite au constat que les parents ne savent plus comment s'y prendre pour être parents et encore moins pour être de bons parents. Ils ont une foultitude d'informations venant de toutes parts (département, hôpital, pédiatre, famille, les amis, les instituteurs etc.). Ils ne savent plus comment faire et sont de plus, culpabilisés par les personnes citées précédemment".

Qu'est ce qu'un coach parental ?

"Un coach parental s’appuie sur les capacités et ressources du parent. Sa mission est d’accompagner les parents dans l’éducation de leurs enfants, via une approche empathique. Il vise à un équilibre familial durable", nous explique Marinette qui poursuit : "A travers les séances de coaching, les parents abordent les problématiques ou questionnements qu’ils rencontrent. L’objectif commun est de décrypter les besoins et attentes de la famille afin que chacun puisse trouver sa place au sein de l’entité familiale".

La coach indique également que ces échanges s’inscrivent dans une "démarche bienveillante". Le tout "sans jugement" : "Mon objectif n’est pas de vous donner une recette miracle, mais plutôt de vous épauler dans votre cheminement" et d'amener davantage "de communication bienveillante et d'éducation bien traitante au sein de la famille", précise Marinette.

Infos +

  • Cabinet, situé au 6 boulevard Diderot à Besançon
  • Une séance dure en moyenne une heure, le.s parent.s sont accueillis avec ou sans leur.s enfant.s ou l.es enfant.s seul.s. : tarif de 60€/heure et 30€/heure pour certaines catégories (- de 25 ans, chômeurs, AAH et RSA). Les ateliers de groupe sont proposés aux institutions, associations et entreprises pour un tarif de 70€/heure.
  • 07 60 28 21 32

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Biscuiterie Billotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.13
peu nuageux
le 14/07 à 06h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
89 %