A Besançon, faire ses courses en "drive" devient (presque) mission impossible

Publié le 24/03/2020 - 16:50
Mis à jour le 24/03/2020 - 16:50

Mise à jour •

Pour éviter au maximum d'entrer en contact avec des personnes qui peuvent être porteuses du covid-19 ou malades, nombreux sont celles et ceux à privilégier les "drive" pour faire leurs courses alimentaires. A Besançon, les enseignes proposant ce service sont débordées.

Le Leclerc Drive à Besançon ne prend plus aucune commande pour l'instant. Lorsque l'on se rend sur le site de l'enseigne, une information apparaît immédiatement : "En raison d'une forte affluence, l'accès à notre site est indisponible. Merci de renouveler votre visite d'ici quelques minutes (…)". Si le message nous invite à revenir dans quelques minutes, malgré 20 essais espacés de 10 minutes, il n'est pas encore possible de faire ses courses en ligne.

Concernant les Super U proposant le service en drive, seul les enseignes de Roche-lez-Beaupré et de l'Amitié (St Ferjeux) acceptent encore des commandes, mais le délais d'attente est de cinq jours pour Roche-lez-Beaupré et deux à trois jours pour celui de l'Amitié.

"Nous avons mis en place un dispositif spécial avec des embauches supplémentaires pour répondre à la demande en drive : 150 à 160 caddies sont vendus chaque jour contre une centaine avant le confinement", nous précise le directeur du Super U de l'Amitié Daniel Hournon. "Si les oeufs se font plutôt rares, notre magasin est bien achalandé", ajoute-t-il.

Les Super U  de Saône, de Pouilley-les-Vignes ou encore de Devecey n'acceptent plus de commandes en ligne. Une information s'affiche : "Désolé ! Il n'y a plus de créneaux disponibles pour le retrait en drive".

Du côté des Intermarché, nous avons tenté de faire une commande via le site internet pour la récupérer à l'Intermarché sur le boulevard Léon Blum, mais il ne nous a pas été possible de "finaliser la commande".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Les bienfaits des fruits et des légumes d’hiver par Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon

Nous sommes bien installé.es dans l’hiver : il fait froid, la nature se repose. Les arbres ont perdu leurs feuilles, tout se passe sous la terre, c’est le moment de manger des légumes racines ! Notre diététicienne bisontine Chloé Vuillemin nous explique les bienfaits des fruits et des légumes d'hiver sur notre santé...

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.98
ciel dégagé
le 24/01 à 9h00
Vent
0.14 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
92 %

Sondage