A Dijon, la Ville de Besançon reçoit le Trophée de la laïcité

Publié le 09/12/2019 - 14:51
Mis à jour le 12/12/2019 - 10:18

Mise à jour ce 9 décembre •

Mardi 3 décembre 2019 se déroulait la remise des Trophées de la laïcité à l'Hôtel de Ville de Dijon en présence de Jean-Louis Bianco, ancien ministre et président de l'Observatoire national de la laïcité. La Ville de Besançon a été récompensée et une conférence devait se tenir ce lundi à la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement. Suite à la grève des transports, Abdennour Bidar ne pourra se rendre à Besançon.

©Ville de Besançon ©
©Ville de Besançon ©

La ville de Besançon a reçu le Trophée de la laïcité à la mairie de Dijon. C'est Danièle Dard, première adjointe au maire de Besançon qui a reçu le prix de Jean-Louis Bianco. Selon elle, "la laïcité repose sur l’égalité des citoyens. Elle est notre bien commun à tous. Certains l’usent et l’abusent. Ils la nomment sans la connaître. Elle devient instrument de haine alors qu’elle est née instrument de paix."

Chaque année à Besançon, de nombreux ateliers de sensibilisation, spectacles de danse, représentations théâtrales, conférences et expositions sont planifiés, en partenariat avec l’Observatoire Régional de la Laïcité et plusieurs associations locales réunis au sein d’un collectif dit du 9 décembre (en référence à la loi du 9 décembre 1905 instituant la séparation des Eglises et de l’Etat et consacrant le principe de Laïcité). Organisés dans différents lieux de la ville, ces manifestations visent à associer le plus grand nombre de bisontines et de bisontins.

"La laïcité, un principe en souffrance" : la conférence est annulée 

De plus, un fascicule et un guide pratique de la laïcité ont été imaginés puis distribués au grand public ainsi qu’aux agents de la collectivité. De plus, la Ville de Besançon, le CCAS et Grand Besançon Métropole ont apporté leur soutien au collectif associatif composé de la Ligue de l’Enseignement, le Café Charlie, la Fédération Léo Lagrange et de l’Observatoire Régional de la Laïcité, pour organiser le lundi 9 décembre prochain la Journée Nationale de la Laïcité. Suite à la grève des transports, Abdennour Bidar, écrivain et philosophe, ne pourra pas se rendre à Besançon. La conférence "La laïcité, un principe en souffrance", prévue ce lundi 9 décembre à 19 heures à l’amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement est donc annulée. Ouvert au grand public, l’événement avait notamment pour objectif de s’interroger sur la place qu’occupe la laïcité dans notre société.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d'une semaine grève de la faim.

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.91
couvert
le 18/01 à 6h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage