A la rencontre de "la Promo 16.18" à Besançon

Publié le 02/11/2021 - 09:45
Mis à jour le 03/11/2021 - 11:52

Dans le cadre du Plan #1Jeune1Solution, l’Afpa déploie dans toute la France La Promo 16.18. En Bourgogne-Franche-Comté, ce sont ainsi huit centres Afpa qui accueillent des jeunes qui ont quitté l’école et qui sont sans activité, pour les aider à construire leur avenir professionnel. Ce plan innovant s’inscrit dans le contexte de l’obligation de formation des 16-18 ans, et vient compléter les dispositifs existants pour lutter contre le décrochage scolaire. Le lundi 18 octobre, Maurice Tubul, Haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté, s’est rendu au centre Afpa de Besançon pour faire un point sur le programme et rencontrer les jeunes de la Promo.

Le centre Afpa de Besançon est l’un des quatre premiers centres Afpa en France à avoir lancé la Promo 16.18 fin 2020. Depuis le début du programme, 306 jeunes entre 16 et 18 ans ont été accompagnés dans la région, dont 69 au centre de Besançon. Le suivi de 18 jeunes y est actuellement en cours.

Un programme pour trouver sa voie

La majorité des jeunes suivis a quitté le cadre scolaire en classe de 3ème et seconde (55%). D’autres ont arrêté leur scolarité au cours d’un CAP (22%), ou avant la classe de 4ème (7%). La Promo 16.18 a pour objectif de remobiliser ces jeunes sans activité et leur permettre de vivre une expérience d’émancipation.

A travers un parcours personnalisé de 13 semaines qui allie un travail sur les compétences, un accompagnement social, sportif et culturel et une découverte de différents métiers, ils retrouvent confiance en eux et identifient un projet professionnel.

80% des jeunes qui ont suivi l’intégralité du parcours ont ainsi trouvé une solution. 48% repartent sur un parcours de formation qualifiant. La Garantie Jeunes, les parcours pré-qualifiants, les contrats en alternance, les services civiques et l’Ecole de la 2ème Chance font partie des autres solutions mises en place.
Les jeunes choisissent souvent de s’engager sur des métiers qu’ils n’envisageaient pas au départ parce qu’ils ne les connaissaient pas ou en avaient une mauvaise représentation. Ces métiers sont porteurs d’emploi dans la région : Le BTP, les métiers du grand âge, les métiers de l’animation et du sport ou encore la mécanique auto ou vélo.

Une découverte du quotidien de La Promo 16.18

Maurice Tubul, Haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté, est allé à la rencontre des jeunes qui bénéficient actuellement d’un accompagnement dans le cadre de la Promo 16.18 et de jeunes qui en sont déjà sortis et qui se forment aujourd’hui au métier de leur choix.

"Dans le cadre du suivi de la stratégie de lutte et de prévention de la pauvreté, je suis venu à la rencontre des jeunes de la Promo 1618 de l’Afpa Besançon afin d’échanger avec chacun d’eux sur les premières étapes du parcours. J’ai pu constater que bon nombre de stagiaires étaient orientés par la Mission locale, tout en constatant que les prescriptions vers ce dispositif important méritent d’être amplifiées, de tel sorte à offrir aux décrocheurs scolaires une palette d’orientation le plus large possible.

J’ai également pu échanger avec les moniteurs et formateurs, notamment ceux qui orientent vers les métiers de l’horlogerie, qui est une spécificité de l’Afpa bisontine. Au total, une journée qui permet de constater que les jeunes en situation de décrochage ont pour la plupart des motivations et une ambition quant à leur devenir et leur avenir professionnel particulièrement aiguisées et que cela traduit la nécessité impérieuse d’accompagner les jeunes afin de participer à leur émancipation."

©

Des entrées toutes les trois semaines

Les centres Afpa accueillent les jeunes toutes les trois semaines. Des réunions d’information sont organisées régulièrement dans les centres Afpa et dans les Missions locales pour informer les jeunes et leurs familles sur le programme.
Point de convergence de toutes les mesures du Plan #1Jeune1Solution, la plateforme du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion permet aux jeunes de découvrir ce dispositif et d’être directement contactés pour l’intégrer.

Info +  : une coopération renforcée entre les missions locales et l'AFPA

Ce sont les Missions Locales et les CIO qui orientent les jeunes vers La Promo 16.18, notamment dans le cadre de l’obligation de formation.
Après l’entrée dans La Promo 16.18, le conseiller Mission Locale assure la sécurisation du parcours du jeune, en lien avec le référent Afpa.
En lien avec les missions locales et pendant une durée de 6 mois suivant la sortie du programme, l’Afpa continue d’aller à la rencontre des jeunes qui n’ont pas trouvé de solution immédiate pour les soutenir et les amener à dépasser les obstacles qu’ils pourraient rencontrer.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.85
ciel dégagé
le 19/07 à 03h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %