Affaire Dibrani : leur avocate n’est pas surprise de la décision

Publié le 28/01/2014 - 16:14
Mis à jour le 05/07/2014 - 10:49

Me Brigitte Bertin, l'avocate de la famille Dibrani, a déclaré ne pas être surprise "de la décision parce que l'avis du rapporteur public était défavorable et globalement il a été suivi par le tribunal administratif".

DSC_4306.JPG
Lors du rassemblement devant la Préfecture du Doubs demandant le retour de la famille Dibrani ©Alexane Alfaro

Sans surprise

PUBLICITÉ

Concernant la scolarisation des enfants Dibrani, l’avocate a ajouté : « quand vous avez eu des enfants qui n’ont jamais été scolarisés, vous ne pouvez pas passer d’une absence totale de scolarisation à une scolarisation immédiate et parfaite ».

Avant de compléter : « Je pense que les difficultés et le manque d’assiduité (scolaire) de Leonarda peuvent avoir des explications, simplement ces explications ne pouvait pas être entendues juridiquement. Je ne suis pas surprise que ces argument ait été rejeté car le tribunal administratif se place sur des arguments juridiques, il ne prend en compte les explications sociologiques ».

Recourir à la justice : « l’exercice d’un droit »

Elle a également promis de « voir si on peut rassembler des pièces complémentaires » et fera appel si ses clients « en donnent l’instruction ». Après la Cour d’appel de Nancy, les époux Dibrani ont encore la possibilité de saisir le Conseil d’Etat, puis la Cour européenne des droits de l’homme.

« L’utilisation d’une voie de justice ne doit jamais être considérée comme un abus, c’est uniquement l’exercice d’un droit », a souligné l’avocate.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Quartier des Vaîtes : l’Association des Jardins des Vaîtes dépose un recours devant le tribunal administratif

Vendredi 12 avril 2019 à midi, l'Association des Jardins des Vaîtes, représentée par l'avocate Coline Maillard-Salin, avec le soutien et conjointement avec FNE 25-90, a déposé un recours au Tribunal Administratif contre l'arrêté préfectoral du 18 mars 2019 portant dérogation à l'interdiction de détruire, altérer, dégrader des sites de reproduction ou des aires de repos de spécimens d'espèces animales protégées et de capturer ou enlever des spécimens animales protégées dans le cadre du projet urbain du quartier durable des Vaîtes à Besançon.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.91
couvert
le 22/04 à 3h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1010.602 hPa
Humidité
78 %

Sondage