Agir pour l'emploi en Franche-Comté : le Crédit Agricole, l'Adie et Babyloan se retroussent les manches

Publié le 21/06/2016 - 08:15
Mis à jour le 23/06/2016 - 10:09

Ce lundi 20 juin 2016, le Crédit Agricole de Franche-Comté a signé, en accord avec l’Adie (Association pour le Droit à l’Initiative Economique) et Babyloan (financement participatif), une convention afin d’agir sur l’emploi dans la région. La signature s’est déroulée au Kalipso, un bar bisontin financé partiellement par l’Adie.

 ©
©

Un contrat tripartite

Elisabeth Eychenne, Directrice Générale du Crédit Agricole Franche-Comté, a engagé sa société à verser 350.000 euros à celle de Sébastien Morel, Directeur Régional de l'Adie Bourgogne Franche-Comté. 300.000 euros seront destinés aux prêts de microcrédits professionnels, l'activité principale de l'Adie. Les 50.000 restants serviront à faciliter l'emploi salarié, en améliorant par exemple la mobilité des demandeurs d'emplois. L'Adie va ainsi pouvoir soutenir près de 75 projets de création ou de développement d'activité supplémentaires et près de 20 projets mobilité. "Ce n'est vraiment pas négligeable" se réjouit Sébastien Morel, "sachant que nous avons contribué en 2015 à 220 projets de création d'entreprises, pour un montant total d'environ 1 350 000 euros en microcrédits."
(Découvrez le microcrédit en pratique chez Adie ici).

La volonté du Crédit Agricole d'encourager la création d'entreprises et d'emplois, par le biais des microcrédits, "provient d'une résolution pour la banque de soutenir l'activité Franc-comtoise" explique sa directrice. "Nous soutenons déjà l'innovation locale, avec par exemple la mise en place imminente du village de l'innovation à Besançon. Mais il s'agit ici d'une autre façon de le faire ; en injectant des liquidités pour le crédit, certes, mais aussi en créant des réseaux entre notre banque et un organisme spécialisé comme l'Adie. Cela facilite énormément les démarches pour les demandeurs de prêts." L'Adie est en effet un recours à un détenteur d'un projet qu'une banque se refuse à financer, faute de garanties suffisantes, grâce au microcrédit. Le Crédit Agricole pourra désormais les renvoyer directement auprès de la société de M. Morel.

Et Babyloan dans tout ça?

La plateforme en ligne de crowdfunding ("financement par la foule") initiée en 2008 par Arnaud Poissonnier profite également d'une collaboration avec les deux sociétés. Les prêteurs "volontaires" vont bientôt pouvoir bénéficier d'un site exclusivement franc-comtois, où ils pourront avoir accès à tous les projets, à soutenir à envie, dans la région. "Nous voulions renforcer nos actions solidaires auprès d'un public français, ce qui manquait au site actuel", explique son président. La société a donc attiré l'attention du Crédit Agricole de Franche-Comté, actionnaire de Babyloan depuis 2011 et dont la volonté de soutenir les micro-entrepreneurs locaux est forte. De plus, par la nature de leurs activités, Babyloan et l'Adie étaient déjà en étroite collaboration. Désormais, le Crédit Agricole financera l'Adie qui utilisera le site Babyloan afin de faire refinancer une partie de ces projets par le grand public. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.32
couvert
le 21/04 à 6h00
Vent
1.47 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %