Alerte aux pollens de graminées : Un risque allergique très élevé cette semaine

Publié le 04/06/2017 - 10:45
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:13

La semaine du 2 au 8 juin 2017 sera particulièrement difficile pour les allergiques aux graminées. La région est placée en niveau 5. Comment cela se fait-il ? Quels sont les symptômes d'une allergie ? Quelles sont les précautions à prendre ? Eléments de réponses ….

PUBLICITÉ

Selon Atmo, association agrée en charge de la surveillance de la qualité de l’air, « les pollens de graminées, espèce dont le pollen est fortement allergisant, sont bien présents actuellement sur l’ensemble de la France et provoqueront, d’après le RNSA, un risque d’allergie très élevé pendant plusieurs semaines ».

 Un pic au mois de juin

Le pollen des graminées est considéré comme le plus allergisant, très répandu dans notre région, il est la principale cause des allergies. On reconnait facilement ces plantes au bord des chemins ou dans les pâturages.

pollen graminées

En Franche-Comté, la première pollinisation des graminées a généralement lieu autour du 6 avril, jusqu’au 15 septembre. Mais les principaux pics s’observent entre le 25 mai et le 9 juin 2017.

pic pollen graphique

Il faudra attendre les averses et les orages pour voir diminuer les allergies.

Les symptômes

« Les pollens, aspirés par l’homme, peuvent irriter le système respiratoire et provoquer rhino-conjonctivites (rhume des foins), toux, gènes respiratoires, démangeaisons, voire asthme, urticaire et eczéma », explique l’association. Ces symptômes allergiques peuvent être augmentés par la présence simultanée de « plusieurs pollens allergisants, la pollution atmosphérique ou l´existence de réactions croisées » (soit entre des pollens de la même famille, soit ou entre des pollens et certains aliments.)

Les précautions à prendre

Chez les personnes allergiques, les pollens peuvent provoquer des conjonctivites,  de l’asthme, le nez qui coule, des éternuements… Dans ces circonstances, il  leur est recommandé de suivre leurs traitements ou de consulter leur médecin.

Pour limiter les risques :

  • Aérez votre logement tôt le matin ou en soirée, fermez les fenêtres le reste de la journée, évitez les promenades dans les champs ou les herbes hautes par temps sec et ensoleillé, surtout en milieu ou fin de journée             
  • Portez des lunettes de soleil afin de protéger vos yeux des pollens              
  • En voiture, roulez vitres fermées, notamment en campagne, évitez de mettre à sécher le linge dehors ;
  • Ne tondez pas votre gazon vous-même 
  • Rincez  vos cheveux avant  de  vous coucher afin d’éviter le transfert des pollens accumulés en journée sur l’oreiller.

Qu’est-ce qu’Atmo Franche-Comté ?

ATMO Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) et le  Réseau des Allergologues de Franche-comTé (RAFT), surveille les pollens en FrancheComté. Cette surveillance permet :

  • Aux médecins francscomtois de mieux diagnostiquer une allergie chez les patients venus les  consulter ;
  • Aux personnes allergiques de limiter les effets de l’allergie en prenant un  traitement préventif au début  du pic pollinique.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Un village Info Vaccination à Besançon vendredi 26 avril

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Un village Info Vaccination sera installé à Besançon le vendredi 26  avril 2019  de 10h à 18h esplanade des droits de l'homme. A Dijon, rendez-vous ce mercredi 24 avril.

Nouvelle blessure avec une seringue au centre de tri du Sybert à Besançon

L'agent s'est piqué accidentellement ce mardi 2 avril 2019 avec une seringue usagée jetée dans le bac de déchets recyclables. Il s'agit du cinquième incident de ce type depuis le début de l'année. La direction du Sybert, en charge de la gestion et de la valorisation des déchets, rappelle les consignes de tri des déchets de soin.

Danger sur votre brosse à dents : deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Un composé chimique présent dans de très nombreux dentifrices pourraient mettre en danger votre santé. C'est ce que dénonce jeudi 28 mars 2019 l'association Agir pour l'environnement. Selon elle, le dioxyde de titane, controversé, car il contient des nanoparticules, est largement présent dans les dentifrices. Elle souhaite que ce produit ne soit plus utilisé dans les dentifrices et les médicaments.

Mars Bleu : comment éviter le cancer colorectal ?

La campagne Mars Bleu pour sensibiliser la population au cancer colorectal (maladie des cellules qui tapissent l’intérieur du côlon ou du rectum) se poursuit encore pendant quelques jours. Les plus récentes recherches démontrent que l’alimentation et l’activité physique jouent un rôle très important dans la prévention de ce cancer. Voici quelques conseils pour éviter le cancer colorectal…

Lutte contre le cancer à l’EFS de Besançon : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 10
pluie modérée
le 24/04 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1000.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage