Alerte Témoin

Alstom - Bombardier : Marie-Guite Dufay vigilante, Alstom rassurant

Publié le 26/02/2020 - 09:21
Mis à jour le 26/02/2020 - 09:21

Le 17 février 2020 le groupe Alstom a trouvé un accord pour reprendre la branche  "Bombardier transport", division ferroviaire du groupe Canadien Bombardier Inc.  Le groupe Français s'est montré rassurant auprès de Marie Guite Dufay, présidente de région, inquiète des conséquences de ce rachat sur l’emploi. Alstom emploie 1.400 salariés en Bourgogne-Franche-Comté. 

Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay ©Alexane Alfaro

Lors d’un entretien avec Jean-Baptiste Eymeoud, président d’Alstom France, Marie-Guite Dufay a obtenue des garanties en matière d’emploi et d’activité pour les sites du Creusot, de Belfort et d’Ornans qui emploie au total plus de 1.400 collaborateurs.

"Cet entretien a permis de parler de la stratégie d’avenir du groupe. Le ferroviaire c’est la mobilité en devenir à travers le monde. Les futures commandes ne peuvent qu’être profitables pour les sites d’Alstom de notre région et l’ensemble de la sous-traitance. C’est toute la filière régionale qui y gagnera" a indiqué dans un communiqué la la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté

Selon la région Bourgogne Franche-Comté, ce rachat de la division ferroviaire de Bombardier ouvrirait des marchés à l’étranger (Amérique, Royaume-Uni, Chine) et permettrait aux différents sites d'Altsom de bénéficier   "de technologies additionnelles de pointe et de ressources complémentaires en R&D (recherche et développement),  permettant de consolider son avance en matière d’innovation dans le domaine des solutions de mobilité durable."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.76
ciel dégagé
le 03/04 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune