Alstom : dix tramways Citadis supplémentaires pour Strasbourg

Publié le 04/02/2017 - 11:02
Mis à jour le 05/02/2017 - 18:49

Alstom fournira 10 tramways Citadis supplémentaires à la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) pour un montant de 28 millions d’euros conformément à l’accord-cadre signé en novembre 2014. Les 60 moteurs des 10 tramways seront fabriqués sur le site d’Ornans.

 ©
©

Les tramways sont destinés aux extensions des lignes A et D et desserviront le centre-ville d'Illkirch-Graffenstaden qui a connu un fort développement ces dernières années. "Ils circuleront également sur la ligne transfrontalière reliant le centre de Strasbourg à Kehl en Allemagne ; ce tramway est le premier à franchir une frontière en France" indique Alstom.  Les premiers essais techniques et de gabarit pour la circulation sur la portion allemande de la voie D démarrent ce jour avec les nouvelles rames Citadis. Alstom assure également les études et l’installation de la Ligne Aérienne de Contact de l’extension de la ligne D vers Kehl ainsi que la pose de 300 mètres de voie ferrée sur le Pont du Rhin. 

  • Les tramways Citadis de Strasbourg seront les premiers à être homologués suivant le BOStrab, décret fédéral allemand sur la construction et l’exploitation des tramways en Allemagne.

Les rames mesurent 45 mètres et offrent une capacité d’accueil de 288 passagers. Ils sont équipés d’un éclairage LED et de portes entièrement vitrées accentuant la sensation de confort et de sécurité des passagers.

Ces tramways seront conçus et fabriqués principalement en France:

  • La Rochelle (conception et assemblage des rames),
  • Ornans (conception et fabrication des moteurs),
  • Le Creusot (bogies des modules intermédiaires),
  • Tarbes (éléments de la chaîne de traction),
  • Villeurbanne (équipements électroniques),  
  • Saint-Ouen (design) 

Et en Allemagne sur le site de Salzgitter pour les bogies situés sous les cabines de conduite.  Au total, 2 300 tramways Citadis d'Alstom  ont été vendus à plus de 50 villes dans 21 pays.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.55
légère pluie
le 22/06 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %