Alstom Power Belfort : la CGT en appelle à la ministre Valérie Pécresse

Publié le 11/08/2011 - 07:19
Mis à jour le 11/08/2011 - 07:19

La CGT du site Alstom Belfort a dénoncé mercredi, dans un courrier adressé à la ministre du Budget Valérie Pécresse, une réduction des activités d'Alstom Power Systems (APS), affirmant que l'agrément fiscal obtenu lors de l'absorption d'Alstom Power Turbomachines (APT) était subordonné à la poursuite de l'activité.

PUBLICITÉ

Dans un courrier des avocats de la CGT Altsom à la ministre, le syndicat rappelle que les avantages fiscaux dont a bénéficié APS en fusionnnant avec APT sont subordonnés "à la poursuite de l'activité de la société absorbée" au moins pendant trois ans.

"Or, moins d'un an après avoir obtenu l'agrément fiscal, la société APS entend se soustraire à ses engagements et procède à la réduction constante de ces activités sur le site de Belfort", affirment le syndicat CGT du site et son secrétaire général Jacques Rambur.   La branche énergie du groupe a programmé darrêter la production à Belfort de deux composants de centrales nucléaires, dont lun (ailettes de rotors de turbines), serait délocalisé. La fabrication de turbines vapeur occupait 439 personnes et la production d'alternateurs 387 personnes, selon le syndicat.

La CGT exige le maintien sur le site de 100 emplois, que la direction d'Alstom a prévu de supprimer dans le cadre d'un plan de restructuration portant sur 4.000 postes dans le monde.   Le courrier, dont l'AFP a reçu copie, demande à la ministre "d'engager le retrait de l'agrément fiscal, afin de contraindre Alstom à respecter ses engagements dans l'interêt des salariés et de l'activité sur le site".   La lettre  du cabinet d'avocats, installé en Seine-Saint-Denis, justifie cette demande en dénonçant "la promotion du départ en retraite sans remplacement" qui "tend à la fermeture de deux ateliers soit la suppression de
cent postes".

Sollicitée mercredi, la direction n'avait pas donné son point de vue en fin d'après-midi.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.98
couvert
le 24/10 à 0h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %

Sondage