Alstom Power Belfort : la CGT en appelle à la ministre Valérie Pécresse

Publié le 11/08/2011 - 07:19
Mis à jour le 11/08/2011 - 07:19

La CGT du site Alstom Belfort a dénoncé mercredi, dans un courrier adressé à la ministre du Budget Valérie Pécresse, une réduction des activités d’Alstom Power Systems (APS), affirmant que l’agrément fiscal obtenu lors de l’absorption d’Alstom Power Turbomachines (APT) était subordonné à la poursuite de l’activité.

Dans un courrier des avocats de la CGT Altsom à la ministre, le syndicat rappelle que les avantages fiscaux dont a bénéficié APS en fusionnnant avec APT sont subordonnés "à la poursuite de l'activité de la société absorbée" au moins pendant trois ans.

"Or, moins d'un an après avoir obtenu l'agrément fiscal, la société APS entend se soustraire à ses engagements et procède à la réduction constante de ces activités sur le site de Belfort", affirment le syndicat CGT du site et son secrétaire général Jacques Rambur.   La branche énergie du groupe a programmé darrêter la production à Belfort de deux composants de centrales nucléaires, dont lun (ailettes de rotors de turbines), serait délocalisé. La fabrication de turbines vapeur occupait 439 personnes et la production d'alternateurs 387 personnes, selon le syndicat.

La CGT exige le maintien sur le site de 100 emplois, que la direction d'Alstom a prévu de supprimer dans le cadre d'un plan de restructuration portant sur 4.000 postes dans le monde.   Le courrier, dont l'AFP a reçu copie, demande à la ministre "d'engager le retrait de l'agrément fiscal, afin de contraindre Alstom à respecter ses engagements dans l'interêt des salariés et de l'activité sur le site".   La lettre  du cabinet d'avocats, installé en Seine-Saint-Denis, justifie cette demande en dénonçant "la promotion du départ en retraite sans remplacement" qui "tend à la fermeture de deux ateliers soit la suppression de
cent postes".

Sollicitée mercredi, la direction n'avait pas donné son point de vue en fin d'après-midi.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
peu nuageux
le 28/02 à 12h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
81 %