Alerte Témoin

Appels à la grève dans les remontées mécaniques le 15 février 2020

Publié le 09/02/2020 - 09:02
Mis à jour le 07/02/2020 - 18:58

Les syndicats CGT et FO appellent à des débrayages dans plusieurs stations de ski pour dénoncer les répercussions attendues de la réforme de l'assurance-chômage sur les saisonniers.

remontee mecanique ski
© CCO

Les syndicats FO et CGT du secteur des remontées mécaniques appellent à des débrayages dans plusieurs stations de ski le  samedi 15 février, à l'occasion du chassé-croisé des vacanciers, pour dénoncer les répercussions attendues de la réforme de l'assurance-chômage sur les saisonniers.

"Nous avons déposé un préavis de grève pour le 15 février que nous retirerons si les discussions aboutissent" avec le ministère du Travail, a indiqué Eric Becker, secrétaire fédéral FO chargé des remontées mécaniques et des saisonniers. Tout dépendra "de la volonté de l'exécutif de faire quelque chose pour un secteur d'activité» soumis à «des difficultés et des spécificités", a-t-il ajouté.

"Ils ont voulu traiter les saisonniers comme des salariés lambda alors que leur mode de travail est totalement différent", regrette le syndicaliste.

Les salariés des remontées mécaniques sont appelés à débrayer «quelques heures voire une demi-journée» et à distribuer des tracts. "Du fait qu'il y a moins de personnel, il est évident que certaines installations ne tourneront pas", affirme-t-il.

Le syndicat redoute certaines dispositions prévues par les nouvelles règles de l'assurance-chômage à partir d'avril, en particulier "des retombées négatives liées à l'augmentation de la durée de 4 à 6 mois de contrat pour l'ouverture des droits, la suppression de la recharge au bout d'un mois de travail ainsi que le mode de calcul de l'indemnité réduisant, suivant les cas, de moitié cette allocation", selon un communiqué.

Selon la Dares, le service de statistiques du ministère du Travail, plus d'un million de personnes ont été en contrat saisonnier (en moyenne de deux mois) entre avril 2018 et mars 2019. Près de la moitié des saisonniers exercent leur activité dans les secteurs de la restauration, de l'hébergement et des loisirs, principalement sur les lieux de vacances.

Selon FO, on dénombre environ 17.000 contrats saisonniers dans les remontées mécaniques.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Versements de prestations sociales : des mesures mises en place aux bureaux de Poste

La Poste a adapté son organisation à l’évolution de la situation sanitaire avec 11 bureaux de poste ouverts au public pour le Doubs. Afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles, La Poste met en place un dispositif adapté, accessible dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans ses bureaux de poste, sur tout le territoire.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...

Retraites, violences sexistes, égalité salariale : 600 manifestants à Besançon pour les droits des femmes

Entre 500 et 600 manifestants se sont réunis de "l'esplanade des droits de l'homme" à Besançon samedi 7 mars 2020 vers 14h30 pour défendre les droits des femmes. Dans le cortège, des femmes, bien sûr, mais aussi des hommes, présents pour demander une "vraie égalité salariale" mais aussi contre les effets de la réforme des retraites envers les femme et pour dénoncer les violences sexistes du quotidien.

Retraites : l’Assemblée rejette la motion de censure de gauche, adoptant du même coup la réforme

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mars 2020 la motion de censure de gauche contre le gouvernement, adoptant du même coup en première lecture le projet de réforme des retraites, selon la procédure du 49-3. Dans le même temps, quelques milliers d'opposants à la réforme des retraites ont manifesté mardi à Paris et en province. 700 personnes ont manifesté à Dijon devant la permanence du député LREM Didier Martin. A Besançon ils étaient une centaine devant la permanence du député LREM Éric Alauzet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.56
ciel dégagé
le 04/04 à 0h00
Vent
1.52 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
80 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune