Ascension du Mont Blanc : un appel aux dons pour "acheter des mètres"

Publié le 02/05/2018 - 16:16
Mis à jour le 03/05/2018 - 11:31

Gravir le Mont Blanc, tel est le défi que souhaite relever le Bisontin Frédéric Parise, ancien footballeur et entraîneur du Besançon Racing Club (BRC). Pour l'aider à y parvenir, il est possible "d'acheter des mètres". Les dons récoltés seront reversés aux enfants de l'Association Bout de Vie, œuvrant pour les personnes amputées. L'ascension devrait se dérouler sur deux jours autour du 17 juin 2018 si les conditions météorologiques le permettent.

PUBLICITÉ

« L’objectif n’est pas encore atteint malgré une belle mobilisation ! A ce jour, l’équivalent de 3287m a été gravi. « Le sommet n’est pas loin… mais il reste 31% de la distance à parcourir, soit l’équivalent de 3.000 euros, pour atteindre mon rêve et me permettre de déployer haut les couleurs de l’association Bout de Vie ! », précise Frédéric Parise. 

En binôme avec Lionel Colombani, l’ancien footballeur souhaite partir à la conquête du Mont Blanc avec l’aide de Philippe Cabe, guide de haute montagne de Chamonix. Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai, il a déjà couru lors du marathon des sables au Maroc en 2015 au profit de l’association Bout de Vie pour laquelle il a récolté 4.000 €. En 2016, il a participé à l’Ultra Marin du Golfe du Morbihan et est revenu avec presque 6.000 euros. 

Cette année, il compte bien « battre le record » et ramener 9.620 euros : « Nous vendons nos mètres afin de gravir le Mont Blanc. Chaque mètre équivaut à un don de deux euros. Le Mont Blanc fait 4.810 m d’altitude donc multiplié par deux, nous arrivons à 9.620 euros de dons« , explique Frédéric Parise.

Courir pour offrir des stages aux enfants amputés

Le sportif a souhaité il y a maintenant six ans « ne plus courir seulement pour moi, mais aussi pour les autres », précise-t-il en évoquant la petite Bisontine Louane, âgée de 13 ans, amputée suite à un accident de la vie. « Je ne voulais pas courir bêtement et puis j’ai connu l’association, Louane et le président Frank Bruno, un ancien scaphandrier ». 

Une ascension entourée de professionnels

Pour relever ce défi, Frédéric Parise, ne se prépare pas seul. Il s’est entouré de professionnels, tous bénévoles, pour l’aider à se lancer à l’aventure : « Alexis Gaiffe, de l’ASPTT Besançon, est mon préparateur physique et mental, Jérôme Alabouvette est mon ostéopathe, Catherine Aguilar, ma nutritionniste-diététicienne et Liberty Gym m’a proposé de m’entraîner chez eux ». 

Info +

Pour participer :

Site de l’association : http://www.boutdevie.org/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.37
couvert
le 20/10 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1006.58 hPa
Humidité
90 %

Sondage