Assassinat de Maxime : un adolescent de 17 ans mis en examen

Publié le 13/01/2012 - 18:30
Mis à jour le 14/01/2012 - 09:28

L’adolescent de 14 ans retrouvé dans les bois d’Etouvans a été tué par une arme blanche. Le mis en examen reconnaît avoir été présent sur les lieux mais nie être l'auteur des coups.

PUBLICITÉ

Le jeune homme de 17 ans a été mis en examen pour assassinat dans l'affaire de la mort de Maxime, dont le corps partiellement calciné avait été découvert mercredi près de Montbéliard a annoncé ce vendredi le parquet de Montbéliard.

Le suspect, en garde à vue depuis mercredi soir, "est actuellement mis en examen pour assassinat et j'ai demandé son placement en détention", a déclaré la procureure Thérèse Brunisso lors d'une conférence de presse, ajoutant que "la juge d'instruction a estimé avoir des éléments de préméditation".

L'autopsie a révélé que Maxime, 14 ans, avait été touché par "plusieurs coups d'arme blanche dont l'un, fatal, à la carotide. Il est mort avant d'avoir été calciné", a expliqué la magistrate.

Son agresseur présumé reconnaît avoir été présent sur les lieux mais nie être l'auteur des coups, a-t-elle précisé. Selon elle, Maxime "est sorti pour retrouver ce jeune et faire du bricolage sur sa moto".  L'adolescent, âgé de 14 ans, avait quitté mardi soir le domicile familial à Etouvans pour faire un tour de moto. Son corps partiellement calciné avait été retrouvé mercredi matin par des forestiers, dans un bois à proximité du village.   Les enquêteurs ont retrouvé la moto de Maxime au domicile du jeune mis en examen.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.27
ciel dégagé
le 18/06 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1015.86 hPa
Humidité
94 %

Sondage