Alerte Témoin

Association TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay réélue à la présidence

Publié le 16/04/2011 - 08:19
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:36

A l’occasion de son assemblée générale annuelle, qui a eu lieu cette année à Strasbourg, la présidente de la Région Franche-Comté, a été réélue à la tête de l’association TGV Rhin-Rhône.

1302935514.jpg
©archives carvy
«Un pacte d’alliance» a été mis en place pour «booster» la réalisation complète du de la deuxième tranche de la branche-est (Dijon-Mulhouse) du Rhin Rhône en commençant par la partie est vers l'Alsace le plus rapidement possible après la mise en service de la première tranche en décembre 2011.

Marie-Guite Dufay a fait part de son impatience. « Il faut aller le plus vite possible, avec le moins d’interruptions possible », a-t-elle affirmé avec force, en mettant en avant le « pacte d’alliance » entre les collectivités.

Leurs présidents - qui ont convenu que le chantier commencerait par le tronçon Belfort-Mulhouse - se sont mis d’accord aussi sur une clé de répartition de la part restant à leur charge, une fois déduits les apports de RFF (Réseau ferré de France) et des « extérieurs » (Suisse et l’Union européenne), et la contribution de l’État, qui ne sont pas connus.

Sur un budget estimé à 1 milliard pour finir les deux bouts de la ligne vers Dijon (15 km) et Mulhouse (35 km), il resterait environ 350 millions d’euros à la charge des collectivités bourguignonnes, franc-comtoises et alsaciennes.

Problème: la commission Liebermann chargée de répartir le financement ne se réunira qu'en juin. Cela fait des mois que l'échéance est régulièrement repoussée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Travaux à partir du 20 juillet entre la rue de Vesoul et Ecole Valentin

La nature des travaux et le trafic élevé imposent la mise en place d’un mode d’exploitation particulier sur la RN57, indique la Dir Est. La réalisation des travaux nécessitera plusieurs basculements de la circulation sur la chaussée Sud - Nord (Pontarlier -Vesoul) ainsi que des fermetures temporaires de bretelles d’échangeurs au cours des différentes phases du chantier qui débutera ce 20 juillet 2020.

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     10.84
    partiellement nuageux
    le 08/07 à 3h00
    Vent
    0.68 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage