Atmo Bourgogne Franche-Comté : risque d'allergie élevé sur une grande partie de la région

Publié le 13/05/2022 - 16:19
Mis à jour le 13/05/2022 - 15:34

ALERTE POLLENS • Selon le dernier bulletin pollens d’Atmo Bourgogne Franche-Comté, le risque allegro-pollinique est moyen dans tous les secteurs de la région, soit au niveau 2. Explications.

Bulletin de Atmo BFC vendredi 13 mai 2022. © Atmo BFC
Bulletin de Atmo BFC vendredi 13 mai 2022. © Atmo BFC

Atmo BFC alerte dans son bulletin en date du 13 mai au risque d’allergie élevé dû aux pollens de graminées dont les concentrations augmentent sur toute la région avec des journées qui s'annoncent estivales et favoriseront l'émission et la dispersion des pollens dans l'air. Le risque d'allergie ne dépassera pas le niveau moyen pour les pollens de chêne et le niveau faible pour les derniers pollens de bouleau. Pas de risque en revanche pour les pollens de pin qui ne sont pas allergisants, mais qui pourront jaunir les surfaces extérieures.

Il est conseillé au personnes allergiques aux pollens de graminées de bien suivre leurs traitements.

Infos +

En Bourgogne-Franche-Comté, les pollens sont surveillés sur 6 sites (Besançon, Dijon, Montbéliard, Auxerre, Nevers et Chalon-sur-Saône). Le Risque allergique lié à l'exposition aux pollens (RAEP) est obtenu à la suite des comptages des grains de pollens prélevés, combinés aux observations du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). Basé sur une échelle de 0 (nul) à 3 (élevé), cet indice caractérise de manière simple et globale le risque encouru par les personnes allergiques et leur permet de prendre les dispositions nécessaires.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.32
légère pluie
le 21/04 à 15h00
Vent
4.33 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
73 %