Avec l'atelier Virgül, Virgile Lanz se lance dans la déco et le papier peint

Publié le 07/08/2015 - 14:00
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:44

Virgile Lanz, un Bisontin de 32 ans, vient de lancer « Atelier Virgül » une maison d’édition de papiers peints et de textiles décoratifs disponible en ligne. Il compte sur le renouveau de papier peint dans la décoration et sur sa participation au salon Maison et Objet en septembre prochain pour se démarquer avec une ligne d’articles (papiers peints, abat- jours, coussins) fabriqués à la main sur demande. 

Déco

Après des études d'informatiques, Virgile Lanz a décidé avec des amis artistes de se lancer dans l'aventure Déco. Sur le site de financement participatif My Major Company, il a récolté 3.500 euros. Cette somme a pu l'aider à concrétiser son projet. 

Des visuels inspirés du monde végétal et animal 

Virgile imprime lui même les motifs sur différents supports. Les visuels sont le plus souvent inspirés du monde végétal et animal et de la nature. Il travaille notamment les illustrateurs bisontins Joseph Vernot et Nancy Peña et souhaite renouer avec la tradition des arts décoratifs tout en apportant une touche contemporaine.

Le renouveau du papier peint

Pour ce jeune créateur d'entreprise soutenu par la Boutique de gestion, le papier peint n'a pas dit son dernier mot ! "Boudé par les Français ces dernières décennies à cause de son image désuète, le papier peint fait même son retour en force depuis quelques années avec plus de 240 millions de m2 vendus par an, largement devant la toile de verre (50 millions), mais toujours derrière la peinture (196 millions de L/an). Modernisé, dépoussiéré, le papier peint version 2015 ne manque pas d'avantages, grâce aux techniques modernes d'impression numérique et aux nouveaux supports intissés qui le rendent plus facile à poser"

Pour l'instant, pas de boutique en ville, mais une boutique en ligne. L'objectif de Virgile est de trouver des revendeurs. Pour rencontrer des partenaires, il sera au salon incontournable Maison & Objet à Paris, du 4 au 8 septembre prochain.

EN QUESTIONS 

Quel est votre parcours ? 

J'ai fait des études d'informatique et multimédias puis j'ai travaillé comme webmaster pendant cinq ans. J'ai finalement compris que ce n'était pas pour moi et ce projet est né.  J'ai beaucoup d'artistes dans mon entourage et j'ai voulu faire quelque chose qui soit en rapport avec leur travail. Par ailleurs, je suis très attaché au support papier, j'aime cette matière. Aucun écran ne peut remplacer le papier. Puis j'aime beaucoup la déco bien sûr... le pièces du puzzle se sont imbriquées petit à petit !  Pour me lancer j'ai fait appel à BGE (ex Boutique de Gestion) chez qui j'ai suivi une formation de neuf semaines qui m'a permis de formaliser mon projet, réaliser mon étude de marcher et mon prévisionnel. Cela m'a énormément aidé. 

Pourquoi n'avez vous pas ouvert une boutique ? 

Ouvrir une boutique, c'est un travail à plein temps ! Cela implique d'être présent toute la journée, les week-ends, ce que je ne peux évidemment pas me permettre étant donné que je dois assurer la production et que cela prend beaucoup de temps. Une boutique c'est par ailleurs beaucoup de charges pour une entreprise qui démarre. Ce n'est donc pas à l'ordre du jour. 

Comment se passent les commandes sur internet ?

Vous pouvez dès maintenant vous procurer les créations sur le site www.ateliervirgul.fr, lancé courant juillet. Les clients peuvent choisir parmi les différents motifs du catalogue et passer une commande aux mesures personnalisées. Les articles seront ensuite fabriqués à la demande. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

À Besançon, clap de fin pour le Pixel qui ferme définitivement ses portes

Après cinq années passées à animer les soirées bisontines éclectiques et les apéros d’été sur sa terrasse au bord du Doubs, le Pixel, café-resto culturel de la Cité des Arts, s’apprête à fermer définitivement ses portes. Mais pour les membres de l’association La Furieuse, pas question de partir sans faire de bruit. Un ultime adieu à la clientèle est prévu lors d’une furieuse dernière soirée festive le 1er décembre 2023. On fait le point avec Anne-Lyse Pillot, salarié de l’association et gérante du Pixel sur les raisons de cette fermeture. 

Un nouveau fonds régional d’investissement dédié aux filières agroalimentaires en Bourgogne Franche-Comté

La Région Bourgogne-Franche-Comté veut renforcer son rôle auprès des filières agroalimentaires en créant un fonds d’investissement qui leur est dédié : BFC Participations, un nouvel outil financier destiné à consolider les ressources financières durables des entreprises, a-t-on appris dans un communiqué le 28 novembre 2023.

Semaine de l’industrie : l’UIMM Franche-Comté ouvre ses portes au public

Du 27 novembre au 3 décembre 2023, le pôle formation UIMM de Franche-Comté accueillera toutes celles et ceux qui souhaiteraient rencontrer les acteurs de la formation, du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00, dans ses centres de Belfort, Besançon, Dole, Exincourt, Gevingey et Vesoul.

À Besançon, Pôle emploi utilise l’activité sportive comme vecteur de recrutement et d’insertion professionnelle

Pour la deuxième année consécutive pôle emploi a organisé ce vendredi l’événement "Du stade vers l’emploi" à Besançon avec la participation du club de badminton local le Volant Bisontin. L’objectif : faire se rencontrer recruteurs et candidats dans un autre cadre que celui de l’univers professionnel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.87
couvert
le 29/11 à 0h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %