Avenir de la rue de Dole : pour Ludovic Fagaut, la maire de Besançon ”maltraite les Bisontins”

Publié le 21/03/2024 - 17:03
Mis à jour le 22/03/2024 - 10:00

Dans un communiqué du 21 mars 2024, le président du groupe d’opposition au conseil municipal Besançon maintenant, Ludovic Fagaut, explique s’être rendu à une concertation publique le 20 mars ayant pour objectif de présenter le projet de requalification de la rue de Dole. Problème : selon lui, cette réunion à laquelle 15 personnes étaient présentes présentait un projet ”déjà bien ficelé”.

Ludovic Fagaut © Hélène Loget
Ludovic Fagaut © Hélène Loget

”La majorité nous assurait qu’aucun plan n’existait et que le projet était en phase d’élaboration lorsque nous avons demandé les plans il y a 15 jours en conseil municipal et conseil d'agglomération. La magie a opéré en peu de temps et des plans sont apparus comme par enchantement”, ironise Ludovic Fagaut dans son communiqué, ”passe encore sur ce mensonge de la majorité, le plus choquant dans ce simulacre de concertation, ce sont les réponses apportées aux peu d'habitants venus donner leur avis.” 

Un ”mode de fonctionnement”

Selon le chef du groupe Besançon maintenant présent lors de la réunion publique, la Ville de Besançon a fait comprendre aux personnes présentes que ”leur opinion ne comptait pas. Le projet est bouclé et ne changera pas. D’ailleurs, s’ils ne sont pas d’accords avec ce projet c’est sûrement parce qu’ils n’y comprennent rien sur les propos de l'adjointe présente et qu’ils ne saisissent pas les vrais enjeux”. Les élus du groupe Besançon Maintenant disent ”ne pouvoir se résoudre à cette façon d’agir, mais c’est le mode de fonctionnement de Mme Vignot et son équipe !” 

Ils se demandent ”pourquoi ne pas écouter pour une fois le bon sens des habitants lorsqu’ils indiquent que le projet va faire du mal, que ce sera une catastrophe et qu’eux s’en rendent bien compte car ils vivent au quotidien près de cette rue et connaissent les bouchons qui leur pourrissent déjà la vie. Comme l’ensemble des habitants et des élus d’opposition, ils sont mis devant le fait accompli et aucune protestation, aucun argument ne peut venir infléchir la décision unilatérale de Mme Vignot et sa majorité.” 

”Mensonge, leurre et manipulation”

Pour Ludovic Fagaut, ”ce simulacre de concertation caractérise bien ce mandat du mensonge où tout est caché que ce soit les réels projets, les dates, les coûts ou encore la provenance de certains budgets.” Il explique cela parce qu’”on nous annonçait un budget d’un million d’euros en conseil municipal et voilà qu’il se transforme en un million et demi d’euros lors de la concertation sans qu'aucune réponse ne soit apportée” à sa question en fin de cette réunion. ”De plus casser par la suite ce qui aura été réalisé comme cela sera le cas avec les trottoirs neufs fraichement construits n'est pas gage de maîtrise budgétaire et ce sont les Bisontins qui au final payeront la facture qui au total va représenter 1.5M€ pour 900mètres de voirie”, souligne le conseiller municipal. 

Pour le groupe de la droite et du centre, ”mensonge, leurre et manipulation, c’est ce qui qualifie ce mandat et la « requalification » de la rue de Dole en est malheureusement un exemple de plus. 

Mme le Maire pourra se prévaloir dans les débats d’avoir consulté la population mais nous pouvons affirmer que ce n’est qu’une façade qui cache en réalité une vraie maltraitance des Bisontins.”

En conclusion, les élus de Besançon Maintenant dénoncent ”fermement cette façon de procéder et proposent que soit déjà revu l'ensemble du plan des mobilités afin d'améliorer nos dessertes de bus par exemple pour que chaque quartier soit couvert de façon acceptable avant d'engager des travaux inconsidérés rue de Dole contre l'avis des riverains notamment !” 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.78
légère pluie
le 23/05 à 0h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %