Bac jaune, bac gris, bac vert, déchetterie... Comment éviter les erreurs de tri pendant les fêtes ?

Publié le 16/12/2022 - 12:02
Mis à jour le 16/12/2022 - 16:14

À l’occasion des fêtes de fin d’année, nous avons rencontré André Terzo, vice-président du Sybert en charge du tri et Guillaume Sellier, responsable du centre de tri et maintenance du Sybert à Besançon pour faire le point sur les erreurs de tri des déchets à éviter…

Pendant l’année, avant que le Covid ne vienne perturber nos habitudes, le Sybert relevait 18% d’erreurs de tri. Depuis le Covid, ce chiffre a largement augmenté pour atteindre les 28% d’erreurs. Pourquoi ? "Pour une question d’hygiène, on ne touchait plus à rien, on mettait tout dans un sac fermé, direction le bac jaune », nous explique André Terzo, « mais ces erreurs continuent aujourd’hui donc c’est important de re-sensibiliser la population aux bons gestes."

Les sacs fermés, l’un des fléaux du Sybert

La principale erreur que rencontre le Sybert et qui pose problème au centre de tri, ce sont les sacs-poubelle fermés dans le bac jaune. "Nous n’ouvrons pas les sacs fermés au centre de tri, donc les déchets imbriqués dans un sac-poubelle ne peuvent pas être triés par la machine et le sac-poubelle n’est pas recyclable", détaille Guillaume Sellier, "la meilleure solution, c’est de mettre les déchets séparés les uns des autres dans un sac chez vous et de les jeter en vrac dans le bac jaune."

Carcasse de mouton, de chevreuil, excréments, pot d’échappement, casseroles, acide…

Les erreurs de tri, tout le monde en fait, mais il y a les erreurs de tri involontaires et les erreurs de tri intentionnelles. Régulièrement, le Sybert rencontre des objets particulièrement insolites dans son centre de tri dont certains peuvent mettre la santé du personnel en danger. "On trouve de tout au centre de tri, il n’y a pas longtemps, on a retrouvé une carcasse de mouton, une carcasse de chevreuil, 100kg d’excréments, une scie à métaux, des extincteurs, des casseroles, une batterie lithium-ion, un pot d’échappement, de l’acide, des seringues… entre autres", énumère le responsable du centre de tri.

Les capsules de protoxyde d’azote ne vont pas à la poubelle

Et l’un des déchet les plus récurrent et particulièrement dangereux pour les femmes et les hommes qui travaillent sur le circuit de tri, ce sont les capsules de protoxyde d’azote. Normalement, les capsules de protoxyde d’azote sont utilisées pour cuisiner, mais son usage détourné par de nombreux adolescents pour bénéficier d’effets euphorisants lors de soirées entraîne une sur-consommation et de très nombreuses erreurs de tri. "Ces capsules peuvent flamber donc ça provoque régulièrement des départs de feu, c’est dangereux et en plus, ces erreurs de tri coûtent cher à la collectivité", précise Guillaume Sellier. Les capsules de protoxyde d’azote doivent être amenées en déchetterie.

+ 10% d’erreurs de tri pendant les fêtes

Entre décembre et début janvier, les habitants du territoire du Sybert (Grand Besançon Métropole - communauté de communes Loue Lison - communauté de communes du Val Marnaysien) font plus d’erreurs de tri avec leurs déchets. En période de fêtes de fin d’année, les déchets sont plus nombreux et plus variés, c’est pourquoi une « remise à niveau » des bon réflexes de tri peut être utile. C’est ce que nous avons réalisé avec André Terzo et Guillaume Sellier dans une vidéo.

Infos +

Le Sybert compte 35 valoristes et 10 personnes qui accompagnent, encadrent les équipes, ainsi que des caristes.

Le centre de tri fonctionne 5 jours sur 7, du lundi au samedi, de 6h à 21h avec deux équipes de personnels. En cas de jour férié dans la semaine, il est amené à fonctionner le samedi.

Infos pratiques

  • En cas de doute sur le tri des déchets, le site internet du Sybert répond à toutes les questions : www.sybert.fr
  • Une boîte contact est également à disposition : contact@sybert.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Chasse aux cervidés : six infractions lors d’un contrôle de chasseurs en Haute-Saône

A l’approche de la date de fermeture de la chasse aux cervidés, les services de la Gendarmerie nationale, de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Office National des Forêts (ONF) ont réalisé un contrôle de chasse conjoint le 28 janvier 2024, au nord des cantons de Jussey et de Port-Sur-Saône.

Non, les bouteilles de gaz ne se jettent ni dans le bac gris, ni dans le jaune et encore moins dans la nature…

Afin de promouvoir le réemploi des bouteilles de gaz propane et butane, mais aussi de réduire le risque d'explosion, le Sybert, Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets, souhaite rappeler, dans un communiqué du 20 février 2024, les consignes de recyclage aux usagers.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.71
légère pluie
le 22/02 à 6h00
Vent
8.58 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
92 %