Basket : le bon coup du BesAC !

Publié le 23/10/2017 - 14:56
Mis à jour le 23/10/2017 - 14:56

De façon triviale, on peut écrire que ce match fut une sacrée partie de manivelles ! Une véritable guerre de tranchées dans un derby qui, samedi soir, a pris toute sa dimension pendant 40 minutes. Le BesAC a battu AL Lons 62-61 à Lons-le-Saunier.

capture_decran_2016-11-27_a_17.29.34.png
capture_decran_2016-11-27_a_17.29.34.png

Nationale 2 – Septième journée

PUBLICITÉ
  • Les quarts-temps : 6-12, 19-13, 9-15, 28-21.

Et, on peut féliciter le BesAC pour s’être sorti vainqueur de ce guêpier jurassien. Car ce succès remporté sur le plus petit des écarts (62-61), possède un gout tout particulier et à triple facettes : Il permet bien évidemment de rester dans le haut du tableau, ensuite il assoit la suprématie bisontine en Franche-Comté et enfin il montre une fois encore  que cette équipe bisontine a du coeur, animée par un état d’esprit irréprochable et inoxydable.

Lons n’a, en effet, pas laissé le moindre répit à Gerald Guerrier et à sa troupe : défense agressive et hyper serrée n’offrant que peu d’espaces d’expression, rebond dominateur, nombre de rotations supérieur..

Toutefois, même en grande difficulté, le BesAC s’est arc-bouté et n’a jamais renoncé, se battant bec et ongles et finissant par trouver la minuscule brèche qui a conduit à cette courte et précieuse victoire. De celles qui scellent un peu pus encore un groupe.

On n’entrera pas dans le détail de cette partie. Le score à la mi-temps (25-25) suffit à lui seul pour montrer à la fois que les défenses ont pris le pas sur les attaques, mais qu’il y a eu aussi un incontestable manque de réussite. Lors du premier quart temps, le BesAC n’avait ainsi inscrit que 6 petits points : deux paniers dont un primé de Ikuesan et deux lancers de Guerrier.,

Le second quart-temps fut à peine plus prolifique côté bisontin avec des points signés Stankovic, Ikuesan et Vorotnikovas. Mais pas de quoi faire vibrer le tableau d’affichage.

L’entame de la seconde mi-temps aurait pu faire croire que le BesAC lâchait prise (25-25, 33-25).

Mais un fait de match allait bien aider le BesAC. Le solide Meno était en effet taxé d’une seconde faute anti-sportive disqualifiante (26e). Son renvoi aux vestiaires constituait un pépin pour Lons, mais une aubaine pour Besançon mené de six longueurs en fin de troisième quart-temps (40-34).

La suite s’avérait plus favorable au BesAC. Guerrier puis Ikuesan trouvaient la cible de loin. Le BesAC passait alors en tête pour la seconde fois du match : 42-40. Vorotnikovas, mais surtout Stankovic s’affirmaient de plus en plus (47-44, 51-47).

Puis deux paniers dont un majoré, signés John en regain de forme et de confiance, étaient les bien venus et permettaient aux siens de mieux respirer à quelques secondes de la fin du temps règlementaire : 53-47, 55-50.

Certes Maraux, encore lui, tentait le tout pour le tout avec une insolente réussite et, aidé par Vuillemey, venait une nouvelle fois titiller le BesAC.

Heureusement Stankovic avait l’excellente idée, dans l’extrême money-time, d’enfiler 7 des 8 lancer-francs qui lui étaient donnés à tirer. Suffisant pour remporter de très haute lutte ce derby d’un tout petit point (62-61).

Les joueurs bisontins pouvaient exulter. Cette courte victoire, pour ne s’être jamais affolés, pour s’être battus jusqu’au bout avec toute leur force et leur conviction, permet aux joueurs de Nicolas Faure de monter sur la seconde marche du podium, derrière Feurs toujours invaincu et en compagnie de Montbrison, Pont-de-Cheruy et Lyon SO.

Prochaine étape le samedi 4 novembre aux Montboucons contre Prissé-Macon. Avant cela, samedi 28 septembre, le BesAC évoluera en déplacement, pour le compte de la Coupe de France. Ce sra contre Poligny (N3). 

Les marqueurs

  • AL Lons : Maraux 18 (dont 2 X 3 pts), Nyamba 12 (dont 1 X 3 pts), Meno 9, Plas 8 (dont 1 X 3 pts), Vuillemey 4, puisLuse 8, Thiabaud 2, Parnet, Favre, Voltzenlogel.
  • BesAC : Stankovic 21 (dont 1 X 3 pts), Ikuesan 21 (dont 1 X 3 pts), Guerrier 7, Vorotnikovas 6, John 5 (dont 1 X 3 pts), puis Martin, 2, Régnier. 

Info +

(Communiqué du BesAC)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.04
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1015.84 hPa
Humidité
93 %

Sondage