Bâtiments basse consommation : Elmère installe une nouvelle agence sur Témis

Publié le 18/06/2012 - 18:46
Mis à jour le 19/06/2012 - 11:06

Le groupe Elmère, spécialiste de la conception de bâtiments passifs à vocation tertiaire et industrielle vient d’ouvrir une agence sur le pôle Témis à Besançon. La société compte conquérir de nouveaux marchés en Franche-Comté grâce à son procédé innovant de panneaux préfabriqués pour envelopper ses bâtiments à haute performance énergétique.

 ©
©

bâtiment

Le groupe Elmère conçoit et développe des bâtiments professionnels, tertiaires et industriels à très basse consommation énergétique. En 2009 puis 2011,  Elmère a déposé un brevet sur ses panneaux de façades, et sur ses longrines isolées afin de diminuer les besoins énergétiques en réduisant les pertes thermiques grâce à une enveloppe de bâtiment très faiblement déperditive. Le groupe vient d’ailleurs de remporter l’appel à projets Eco-énergies Innov’ mis en place par le Cluster Rhône-Alpes Eco-énergies

 Le BBC pour les PME

Le groupe Elmère a été fondé en 2005 par Pierre-Emmanuel Litaize, ingénieur en bâtiment. Sa cible : les  PME régionales qui cherchent à construire leur bâtiment soit en direct, soit par l’intermédiaire de poseurs ou d’architectes.  Ses principaux marchés sont les bâtiments professionnels, tertiaires et industriels, pour 95% dans le secteur privé et 4,7% dans le public (0,3% sur la marché des particuliers).

Ouverture d’une agence à Besançon

Déjà implanté à Besançon grâce à son siège social sur le secteur de Palente, le groupe Elmère souhaite conforter sa présence permanente sur le territoire franc-comtois. Plusieurs chantiers vont démarrer en fin d’année. Cette implantation coïncide par exemple avec la construction par sa filiale Pénapale des nouveaux locaux de la société Vibrasens à Besançon sur le pôle TEMIS microtechnique.

"Des prix compétitifs pour les bâtiments passifs professionnels"

« Cette ouverture est la continuité de notre développement et de notre attachement à cette région franc-comtoise qui a su nous aider et nous accompagner dès le démarrage de notre activité sur le secteur. Nous sommes à même de proposer des bâtiments passifs professionnels à tarifs très compétitifs sur la région » explique Pierre-Emmanuel Litaize le PDG d'Elmère.  

Une usine à Mamirolle ? 

Située, rue Brabant à Besançon, la nouvelle agence devrait à terme embaucher 4 personnes. Un projet de construction d’usine est à l'étude en  Franche-Comté dans les années à venir sur la ZA du Noiret à Mamirolle., lorsque l'entreprise aura atteint son seuil de rentabilité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.28
nuageux
le 15/06 à 18h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
57 %