Besançon : dernière phase de démolition des immeubles des 408

Publié le 27/05/2021 - 17:50
Mis à jour le 27/05/2021 - 18:54

À partir de mi-octobre 2021 et jusqu'en mars 2022, la dernière barre d'immeuble de l'ancien quartier de 408 sera démolie ainsi que les derniers vestiges de ce quartier.

L'obsolescence du bâti, le haut niveau de vacance, les problèmes récurrents de tranquillité publique et de sécurité publique (trafics de drogue, violences…) ont rapidement orienté les partenaires publics de Grand Besançon Métropole vers démolition des "408".

En 2018, le maire de l'époque, Jean-Louis Fousseret avait déclaré : "Il s'agit aujourd'hui de l'un des quartiers les plus pauvres de la ville, c'est pourquoi on imagine pour l'avenir un quartier où il fait bon vivre, avec des espaces verts, proposer des logements abordables, des commerces de chaque côté des voies du tram', à deux pas du centre-ville, soit une transformation profonde de ce quartier".

 Ce projet de déconstruction compte parmi les deux projets de renouvellement urbain retenus par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) à Besançon. Le second, d'un contenu différent, est à Planoise.

 Dernière phase de déconstruction

Les deux premiers bâtiments, le "13" et le "29" ont été démolis entre 2018 et 2019. Le dernier sera démoli entre octobre 2021 et mars 2022. Plus précisément, cette dernière phase concerne les bâtiments "15-27 ainsi que les cages A et B, la chaufferie et le parking en ouvrage. La remise en état des terrains est prévue en février-mars 2022.

La technique sera la même : l'entreprise de démolition va procéder au curage, puis au désamiantage, à la démolition et au concassage pour restituer le terrain.

  • Le curage consiste à "déshabiller" tout ou partie du bâtiment afin de le livrer "brut de béton", c'est-à-dire en retirant les radiateurs, les faux plafonds, les menuiseries, les meubles, etc.
  • Le désamiantage représente l'ensemble des actions à réaliser pour retirer l'amiante dans un bâtiment. Il est soumis à une règlementation stricte et doit faire l'objet de précautions particulières en raison du risque sanitaire associé.
  • La démolition se fera par grignotage avec tri à la source des éléments métalliques et autres matériaux impurs au réemploi.
  • Enfin, le concassage, nivellement et finition consistent au réemploi des matériaux du site. Une fois les éléments de la superstructure démantelés, les ouvriers vont diminuer la granulométrie des gravats en 0/400m afin de faciliter le chargement de la trémie d'alimentation du concasseur. Le nivellement et la remise en état du terrain définitif se fera avec un apport de terre végétale aux endroits nécessaires (selon le schéma fourni par la ville).
  • © Alexane Alfaro

En chiffres

  • Le quartier des 408 comptait 1.137 habitants, 500 logements et 3 bâtiments gérés par Grand Besançon Habitat au moment de la signature du contrat de ville en février 2015.
  • Coût de l'opération : 26,78 millions d'euros

Financée par :

  • ANRU : 6,8 millions €
  • Bailleur : 14,6 millions €
  • Région BFC : 2,2 millions €
  • Grand Besançon Métropole : 870.000€
  • Ville : 300.000€
  • Autre : 1,8 million € (recette générée par la vente de foncier par Loge GBM)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Le pont de la République fermé aux voitures, « enfin praticable pour les piétons et les cyclistes dans de bonnes conditions ! » selon l’AVB

La maire de Besançon a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République aux voiture à partir du printemps prochain. Pour l’Association vélo Besançon (AVB), le pont sera "enfin praticable pour les piétons et les cyclistes dans de bonnes conditions".

Sondage – Êtes-vous pour ou contre le bannissement des voitures sur le pont de la République à Besançon ?

C'est une annonce de la maire de Besançon qui anime l'opinion publique depuis le 7 janvier dernier : à partir du printemps prochain, le pont de la République sera fermé à la circulation des voitures au grand dam des partisans de la voiture, mais au bonheur des associations cyclistes. Et vous, êtes-vous pour ou contre cette décision ?

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

N’oubliez pas de protéger votre compteur d’eau du froid…

Le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, il est donc nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.24
ciel dégagé
le 25/01 à 21h00
Vent
1.08 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
96 %

Sondage