Démolition des 408 : le '13' grignoté par les pelleteuses

Publié le 09/07/2018 - 18:45
Mis à jour le 18/04/2019 - 08:37

Engagée depuis février, la destruction du premier bâtiment des 408 a entamé sa plus grosse phase ce lundi 9 juillet 2018. Après le déshabillage et le désamiantage du « 13 », place aux pelleteuses et à l’écrêtage de l’immeuble : son grignotage petit à petit depuis le dessus…

Un long-métrage en mémoire du quartier des 408 sera réalisé par le bisontin Dominique Besnehard.

Le bâtiment 13 est l'un des trois immeubles des 408 qui seront détruits puis reconvertis en "Cité de la Grette". Le chantier devrait durer quatre années, jusqu'à fin 2021. En premier tombera le n°13, puis le 29 et enfin le 15/27.

La démolition du 13 avait débutée en février 2018. D'abord, ont été enlevé les déchets et matériaux "incompatibles" (cuivre, tuyaux) avec une démolition du béton. Puis, le désamiantage avait achevé de préparer le terrain pour le "gros" des travaux : l'abattage complet du bâtiment.

Grignoter le bâtiment du dessus

Pour cette ultime étape, huit mini-pelleteuses sont désormais installées au-dessus de l'immeuble, à 40m de hauteur - et montées grâce à des ascenseurs de chantier. Elles vont "grignoter" la structure de béton depuis le dessus et réduire la taille du bâtiment… jusqu'à ce qu'il soit assez petit pour être démoli par une pelle de plus de 30 mètres – comme celle utilisée pour la Rhodiacéta.

De nouveaux bâtiments

La démolition totale du 13 devrait être achevée au début de l'année prochaine. A la place des anciens bâtiments, le Maire de Besançon Jean-Louis Fousseret prévoit un projet "ambitieux pour le quartier" : nouveaux logements, plus d'espaces verts et un immeuble "Coligny". Ce dernier, issu d'un appel d'offres d'architectes, comprendra : deux locaux d'activités en rez-de-chaussée, un cabinet de médecin généraliste, un cabinet d'infirmière et 22 logements. Il sera le premier à sortir de terre.

"Cette destruction vise à améliorer la vie des habitants et le paysage urbain" a expliqué celui qui est aussi le président de la CAGB. Le coût des démolitions est estimé à 9,5 millions d'euros.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

déconstruction 408

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky attendus à Omaha Beach pour les 80 ans du D-Day

+ le programme de journée • Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la "sanglante", contre "l'agresseur": les Alliés se retrouvent jeudi 6 juin 2024 sans la Russie en Normandie mais au côté de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.58
couvert
le 16/06 à 6h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %