Alerte Témoin

Besançon : elles offrent des viennoiseries invendues aux soignants

Publié le 31/03/2020 - 15:32
Mis à jour le 31/03/2020 - 15:33

Durant ces temps compliqués pour nos soignants, une citoyenne bisontine et une boulangerie locale se sont alliées pour offrir des viennoiseries invendues au personnel hospitalier du CHU de Besançon et de l'EHPAD de Thise, durant cette semaine de mars 2020.

Florence Dechoz est une maman de trois enfants, qui travaille d'ordinaire à la Préfecture du Doubs. Mais confinement oblige, elle doit rester à la maison.

Pourtant, impossible pour elle de rester les bras croisés "alors que tout le personnel soignant s'active pour prendre en charge les malades."

Elle décide donc de mettre en place une action pour soutenir ces soignants, avec la participation Nelly Vonin, de la boulangerie "le Moulin des Pains", rue Tristan Bernard.

D'abord au CHU

Le but de l'action ? Écouler les invendus (donc pas de gaspillage) tout en offrant un peu de douceur et de réconfort au personnel hospitalier "dans ce contexte éprouvant pour eux."

C'est ainsi que le vendredi 20 mars, elle se rend spontanément aux urgences du CHU de Besançon pour livrer les viennoiseries (croissants au chocolat et aux amandes, feuilletés, brioches). Et est chaleureusement remerciée par deux brancardiers, "agréablement surpris" par l'initiative, qui déposeront les gourmandises à leurs collègues.

Puis à l'EHPAD de Thise

Quatre jours plus tard, Florence et Nelly renouvellent l'opération, à destination cette fois des soignants de l'EHPAD de Thise. Une de ses amies, qui travaille dans l'établissement, vient donc récupérer "un énorme carton, avec des gâteaux de ménage, des sandwichs, des croissants" mardi 24 mars.

La soignante lui fait part "de l'épuisement  de tout le personnel de l'EHPAD, et que ce geste inattendu est vraiment le bienvenu pour leur redonner un peu le moral."

Ne comptant pas en rester là, Florence met ensuite en place une cagnotte en ligne, qui reçoit 120 euros ; "cet argent va permettre à la boulangerie d'acheter du café, du thé et des infusions pour une nouvelle bonne action cette semaine, à suivre" conclut-elle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Pas de festivités ni de feux d’artifice du 14 juillet à Besançon

En raison des contraintes sanitaires liées aux rassemblements de plus de 10 personnes, la Ville de Besançon a décidé de ne pas organiser de festivités pour la fête nationale du 14 juillet 2020. Seule une cérémonie en présence des forces militaires doit-être coorganisée dans la matinée par la préfecture du Doubs, la ville de Besançon et l'armée.

Covid-19 : l’Insee confirme une forte hausse des décès en Bourgogne Franche-Comté

La preuve par les chiffres • Entre le 11 mars et le 26 avril 2020, l’excédent de décès  a été le plus marqué en Bourgogne- Franche-Comté  avec 1.400 décès supplémentaires, "soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années" notent les auteurs d'une étude de l'Insee qui vient de paraitre.

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?

Santé

Bourgogne Franche-Comté : près de 400 postes de soignant-es à pourvoir cet été

Près de 400 postes de soignants qui sont proposés cet été en Bourgogne Franche-Comté en cette période de crise sanitaire et de départs en vacances (bien méritées) des soignant-es. Infirmiers·ères généralistes et spécialisés·ées, aides-soignants·es… 120 professionnels de santé en CDI et CDD, et plus de 260 postes en intérim sont à pourvoir.

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Avec le début de l'été et des vacances,  le ministère des Sports lance un  appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Point sanitaire : « le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche-Comté » (ARS)

Les données issues du dépistage montrent que "le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche- Comté", précise l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 10 juillet 2020. L'agence rappelle l'importance de rester vigilant afin d'éviter toute reprise épidémique notamment lors de retrouvailles familiales, vacances estivales...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.88
    couvert
    le 15/07 à 21h00
    Vent
    1.51 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage