Besançon : loyers, garants, budgets… tout savoir sur le logement étudiant en 2018

Publié le 24/06/2018 - 08:50
Mis à jour le 25/06/2018 - 14:41

LocService.fr a étudié  300 demandes d'étudiants en recherche de logements privés à Besançon en 2018. Quels types de biens recherchent les étudiants dans la capitale comtoise? Quel est leur budget ? D’où viennent-ils ? Qui sont leurs garants ? Quels sont les loyers pratiqués ? Réponses en infographies... 

img_0790.jpg
img_0790.jpg
PUBLICITÉ

65 % des étudiants bisontins préfèrent se loger dans un studio ou un T1

65% des étudiants recherchent en priorité un studio ou un appartement T1 (une pièce). L’appartement avec une chambre (T2) est le choix de 10 % d’étudiants. La chambre étudiante, indépendante ou chez l’habitant, représente également 10 % des recherches alors qu’un logement en colocation est souhaité par 15 % des candidats. Le budget moyen d’un étudiant pour se loger à Besançon est de 437 €, ce qui est inférieur à la moyenne française (596 €) et nettement moins élevé que le budget d’un étudiant parisien (842 €). 

logement

D’où viennent les jeunes qui étudient à Besançon ?

9 % des étudiants cherchant à se loger sur Besançon y habitaient déjà auparavant. 6 % proviennent de l’étranger et 4 % de Belfort. Les étudiants originaires des DOM-TOM et de Montbéliard complètent ce TOP 5 de la mobilité des étudiants vers Besançon.

Les loyers moyens des logements étudiants à Besançon

Ce graphique permet de situer le loyer moyen charges comprises d’un logement étudiant sur Besançon. La chambre indépendante ou chez l’habitant reste la solution la plus économique pour l’étudiant à 286 € charges comprises en moyenne.

  • Une chambre en colocation se trouve à un prix quasiment identique à celui des T1 (respectivement 361 € et 372 €).
  • Quant aux chambres en résidences étudiantes sur Besançon, elles offrent certes des services mais leur loyer est bien supérieur (480 €).
  • Enfin les T2, moins souvent recherchés, se trouvent aux alentours de 500 €. Bien entendu, ces données ne sont que des moyennes. Sachant que le studio est le type de bien le plus recherché par les étudiants, il est intéressant de comparer les loyers pratiqués pour les studios dans les principales villes universitaires de la région.

logement

Si l’on compare le prix des studios dans les principales villes de la région Bourgogne-Franche-Comté, Besançon offre des prix moins élevés que Dijon, mais plus élevés que les autres villes étudiantes. 

Les étudiants bisontins dépenseront moins de la moitié du budget des étudiants parisiens pour se loger (372 € contre 842 €). 

logement

Qui sont les garants des étudiants à Besançon ?

Beaucoup de propriétaires de Besançon apprécient de louer à des étudiants en raison de la caution des parents. En effet, la famille assure dans 91 % des cas le rôle de garant. 
4 % des étudiants ne disposent d’aucun garant, tandis qu’1 % se tourne vers des amis et 2 % bénéficie des dispositifs CLÉ (Caution Locative Etudiant) ou Visale, qui fournissent une caution aux étudiants garantie par l’Etat. 

logement

(Source dont infrographies : LocService.fr)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.5
nuageux
le 17/07 à 0h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
92 %

Sondage