Besançon se remet à l'heure du chronomètre

Publié le 06/02/2008 - 18:24
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:37

 ©
©

La vocation chronométrique de Besançon va-t-elle renaître ? C’est en tout cas ce qu’espèrent les responsables de l’Observatoire qui vient de délivrer à une montre le titre de chronomètre mécanique.

Ce modèle fabriqué par l’artisan finlandais Kari Voutilainen, lauréat du grand prix de l’horlogerie de Genève, a été acheté quelque 30000 euros par un jeune financier d’origine brésilienne installé à New-York. Les deux hommes étaient à Besançon hier pour l’évènement.

« La certification chronométrique est un gage de précision et une source de prestige indiscutables pour une montre mécanique. Appuyé sur un héritage séculaire, l’Observatoire de Besançon entend redonner à son activité de contrôle la place qui fut la sienne dès les origines à la fin du 19ème siècle », explique le directeur de l’institution.

Le déferlement de la montre à quartz dans les années 70 a fortement réduit l’activité de la certification, mais elle n’a jamais complètement disparu. La pérennité des instruments de mesure, des méthodes et des savoir-faire n’a donc pas disparu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Lip 1950 – 1975 : une collection de 220 montres aux enchères

La vente, orchestrée par la commissaire-priseur Astrid Guillon se déroulera le samedi 27 novembre 2021 à 14h  à la maison de ventes sise au 3n rue de la liberté. Cette vente aux enchères de plus de 220 montres Lip dont une trentaine de chronographes, datant pour la majorité des années 1950 à 1975, sera également retransmise en direct sur Drouot Live.

Des skateurs bisontins lancent une production de skates made in Franche-Comté !

Sept skateurs fondateurs et membres de l'association déjà bien connue à Besançon Fragile se sont associés pour lancer leur propre production artisanale de planches de skate l'été dernier. Aujourd'hui, 118 skates ont été fabriqués par leur soin dans le petit garage de la maison des parents de l'un des leurs à Dannemarie-sur-Crête. Rencontre avec Jonathan, dit Jésus et Romain, dit La Fusée…

Un nouveau réfectoire et un internat prévu en 2023 sur le site du lycée Victor Hugo à Besançon

Coût : 13,24 M€ • La première pierre du bâtiment de restauration commun aux lycées Victor Hugo et Tristan Bernard de Besançon a été officiellement posée ce jeudi 14 octobre 2021 par Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, Jean Broyer, le proviseur de Victor-Hugo et Yannick Poujet, adjoint chargé du quartier de Planoise. Les travaux devraient se terminer à la rentrée 2023.

L'hôpital St Jacques ne sera finalement pas vendu à Vinci

Le conseil de surveillance de l'hôpital du CHRU de Besançon a eu connaissance ce jeudi 14 octobre 2021 de l'arrêt des négociations avec l'opérateur Adim Vinci pour la vente de l'hôpital Saint-Jacques. La direction précise que le projet de vente "perdure" et que le calendrier de la remontée des activités sur le site de Jean-Minjoz est bien maintenu pour la fin d'année 2024.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.8
couvert
le 18/10 à 21h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
100 %

Sondage