Besançon : la marche blanche en hommage à Houcine rassemble 300 personnes

Publié le 13/09/2020 - 17:40
Mis à jour le 13/09/2020 - 17:52

Mise à jour •

Une marche blanche a réuni environ 300 personnes ce dimanche 13 septembre 2020 à Besançon en hommage à Houcine Hakkar, victime "collatérale" et "innocente" de l'un des multiples règlements de comptes qui minent la ville depuis des mois, a-t-on appris auprès des organisateurs.

La marche, autorisée par la préfecture et organisée par les proches de ce jeune mécanicien de 22 ans, s'est déroulée dans l'après-midi dans le quartier sensible de Planoise, théâtre depuis près d'un an d'une violente guerre de territoire entre trafiquants de drogue.

"Nous voulions à la fois rendre hommage à Houcine", victime "collatérale" et "innocente", et "dire que ces violences doivent cesser", a déclaré à l'AFP Nadia Hachémi, 54 ans, cousine du jeune homme. La marche devait être initialement organisée en mars mais le confinement a contraint les organisateurs à la repousser, a précisé Mme Hachémi.

 Les faits remontent au 8 mars. Houcine Hakkar circulait avec un passager dans les rues de Besançon lorsqu'il a été pris en chasse par un véhicule dont les occupants ont ouvert le feu sur le sien. Houcine, qui devait fêter ses 23 ans le lendemain, avait été mortellement atteint par plusieurs balles tandis que son passager, manifestement la personne recherchée par les assaillants, avait été grièvement blessé.

Cette fusillade est liée "à la série quasi ininterrompue de violences et de tentatives d'assassinats constatées depuis le 21 novembre 2019" à Planoise, quartier sensible dit de reconquête républicaine de l'ouest de Besançon où vivent 20.000 habitants, avait alors indiqué le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux.

Pour l'heure, une trentaine de personnes, dont des mineurs, ont été interpellées dans l'enquête sur ces violences, la plupart étant écrouées. Elles sont suspectées d'appartenir à deux équipes rivales qui ont multiplié les fusillades pour tenter de s'arroger le contrôle du marché de la drogue à Planoise.

Outre la mort de Houcine, ces règlements de comptes ont fait une douzaine de blessés, âgés de 14 ans à 31 ans.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.

Saucisse de Morteau au Morbier

Voici une recette d'hiver (très réconfortante) qui a séduit les équipes de "C’est Meilleur Quand C’est Bon !". Toutes les semaines une recette en lien avec le terroir français est mise à l'honneur. La plus en vue été visionnée plus de 40 millions de vues. La saucisse de Morteau et le Mobier vont-ils réussir à faire mieux ? Il ne tient qu'à vous…

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d'expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile...

Des soirées entre « covidés » à Besançon… qui donnent une sensation de « liberté totale »

Depuis le milieu de la cinquième vague de la Covid-19 et plus particulièrement depuis l'arrivée fulgurante du variant Omicron, beaucoup plus contagieux, des soirées d'un nouveau genre ont vu le jour. En cercle privé, elles réunissent exclusivement des personnes positives à la Covid-19… Témoignages de Bisontines et Bisontins qui en ont fait l'expérience.

Début de la campagne pièces jaunes 2022

Pièces jaunes 2022 : la fondation des hôpitaux en visite à la maison des familles le 26 janvier • L’opération Pièces Jaunes se déroule cette année du 12 janvier au 5 février 2022 avec deux nouveautés : les pièces sont de retour (avec une collecte assurée par La Poste) et tout peu devenir une tirelire. La collecte s’effectue également par SMS, dons en ligne, et e-cagnottes…La fondation se rendra à Besançon le mercredi 26 janvier prochain.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.9
partiellement nuageux
le 18/01 à 0h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
98 %

Sondage