Besançon : la marche blanche en hommage à Houcine rassemble 300 personnes

Publié le 13/09/2020 - 17:40
Mis à jour le 13/09/2020 - 17:52

Mise à jour •

Une marche blanche a réuni environ 300 personnes ce dimanche 13 septembre 2020 à Besançon en hommage à Houcine Hakkar, victime "collatérale" et "innocente" de l'un des multiples règlements de comptes qui minent la ville depuis des mois, a-t-on appris auprès des organisateurs.

La marche, autorisée par la préfecture et organisée par les proches de ce jeune mécanicien de 22 ans, s'est déroulée dans l'après-midi dans le quartier sensible de Planoise, théâtre depuis près d'un an d'une violente guerre de territoire entre trafiquants de drogue.

"Nous voulions à la fois rendre hommage à Houcine", victime "collatérale" et "innocente", et "dire que ces violences doivent cesser", a déclaré à l'AFP Nadia Hachémi, 54 ans, cousine du jeune homme. La marche devait être initialement organisée en mars mais le confinement a contraint les organisateurs à la repousser, a précisé Mme Hachémi.

 Les faits remontent au 8 mars. Houcine Hakkar circulait avec un passager dans les rues de Besançon lorsqu'il a été pris en chasse par un véhicule dont les occupants ont ouvert le feu sur le sien. Houcine, qui devait fêter ses 23 ans le lendemain, avait été mortellement atteint par plusieurs balles tandis que son passager, manifestement la personne recherchée par les assaillants, avait été grièvement blessé.

Cette fusillade est liée "à la série quasi ininterrompue de violences et de tentatives d'assassinats constatées depuis le 21 novembre 2019" à Planoise, quartier sensible dit de reconquête républicaine de l'ouest de Besançon où vivent 20.000 habitants, avait alors indiqué le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux.

Pour l'heure, une trentaine de personnes, dont des mineurs, ont été interpellées dans l'enquête sur ces violences, la plupart étant écrouées. Elles sont suspectées d'appartenir à deux équipes rivales qui ont multiplié les fusillades pour tenter de s'arroger le contrôle du marché de la drogue à Planoise.

Outre la mort de Houcine, ces règlements de comptes ont fait une douzaine de blessés, âgés de 14 ans à 31 ans.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon rend hommage aux harkis

L’hommage a été rendu samedi 25 septembre 2021 au parc des Glacis à Besançon dans le cadre de la journée nationale d’hommage aux harkis et autres membre des formations supplétives. 

27 septembre 1944 : Étobon, massacre oublié de la Seconde Guerre mondiale

Il y a 77 ans, le 27 septembre 1944, 39 hommes, âgés de 17 à 58 ans,  ont été fusillés en Haute-Saône par les soldats de la Wehrmacht, qui entendaient ainsi se venger des attaques des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dans les maquis alentours. Trois autres ont été exécutés un peu plus tard, et sept hommes sont morts en déportation.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.89
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage