Biathlon : Emilien Jacquelin, champion du monde de la poursuite, Quentin Fillon-Maillet finit 7e

Publié le 17/02/2020 - 10:22
Mis à jour le 17/02/2020 - 09:52

Le Français Emilien Jacquelin a été sacré champion du monde de la poursuite dimanche 16 février 2020 au Championnat du monde de biathlon à Anterselva, en Italie. Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet a terminé à la 7e place du classement.

Quentin Fillon-Maillet ©DR/Facebook de Quentin Fillon-Maillet/Biathlon Antholz Anterselva ©
Quentin Fillon-Maillet ©DR/Facebook de Quentin Fillon-Maillet/Biathlon Antholz Anterselva ©

Jacquelin (24 ans) ne s'était jamais imposé sur le circuit avant le début de ces Championnats du monde. À la lutte après le dernier tir debout avec Johannes Boe, tenant du gros globe de cristal, il a réussi à dominer le Norvégien au sprint et a bouclé la course avec un très beau 20/20 à la carabine. Le Russe Alexander Loginov, titré samedi en sprint, a pris la 3e place devant Martin Fourcade.

Cette médaille d'or confirme la nouvelle dimension prise par Jacquelin cette saison. Avant de débarquer à Anterselva, il avait ainsi signé les trois premiers podiums de sa carrière.

Martin Fourcade, 3e du sprint samedi, a lui craqué sur le 3e tir (debout) avec une faute, laissant échapper un podium qui semblait envisageable.

La grosse déception côtté français est venue de Quentin Fillon-Maillet, 2e samedi, qui a annihilé toutes ses chances avec quatre erreurs à la carabine d'entrée. Le Jurassien a terminé 7e, juste devant Simon Desthieux.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Été sportif à Besançon, entre actualité (JO 2024) et valeur sûre (Vital’été) !

PUBLI-INFO • Si nous parlons de sport d’ici à la fin de l’été, il y a de grandes chances que les jeux olympiques et paralympiques soient de la partie. Aussi, à Besançon, en plus de la réédition d’une valeur sûre, Vital’ été, les jeux olympiques et paralympiques s’invitent au travers du Club 2024. Suivez-moi…

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.22
couvert
le 28/05 à 6h00
Vent
0.68 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %