Bourgogne-Franche-Comté : 583 nouveaux projets soutenus par les fonds européens

Publié le 21/12/2016 - 15:44
Mis à jour le 22/12/2016 - 09:20

Les comités de programmation régionaux 2014-2020 de la région Bourgogne-Franche-Comté se sont réunis pour sélectionner les projets qui vont être financés par les fonds européens. En tout, 583 projets vont bénéficier de ces aides.

images.png
Europe©site internet UE

plus de 14 millions d’euros

PUBLICITÉ

Les comités de programmation régionaux 2014 – 2020, présidés par Patrick Ayache, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, ont procédé à la sélection des projets qui bénéficieront des subventions européennes FEDER, FSE et FEADER : 583 projets ont été sélectionnés en Bourgogne-Franche-Comté. Ils bénéficieront de plus de 14,070 millions d’euros de crédits européens.

C’est le FEDER, FSE et le FEADER ?

  • FEDER : fonds européen de développement régional orienté sur la croissance et l’emploi
  • FEADER : fonds européen agricole et de développement rural
  • FSE : fonds social européen pour le volet formation professionnelle, et le programme Interreg dédié à la coopération France-Suisse

En ce qui concerne le FEADER, 501 projets ont été retenus pour un montant global de 7 millions d’euros.

Exemple : 336 205 € du FEADER sont destinés à l’aménagement d’une maison de santé pluri-professionnelle sur le canton de Tannay (58). L’établissement accueillera trois médecins généralistes, deux kinésithérapeutes et trois infirmiers. Le coût global de l’opération s’élève à 982 432 €.

En ce qui concerne le FEDER, 61 projets ont été retenus pour un montant global de 5,6 millions d’euros.

Par exemple, les fonds permettent de mettre en œuvre :

  • le projet Apache porté par l’entreprise NVH Médicinal (21), pour valider un nouveau produit injectable, capable de stimuler la fonction plaquettaire en cas d’hémorragie grave. Coût du projet : 617 849 € – FEDER : 288 968 €.
  • Une billettique scolaire sur l’ensemble du réseau départemental de transport scolaire portée par le conseil départemental de Saône-et-Loire (71) pour moderniser ces transports par des solutions nouvelles technologies comme le sans contact. Coût du projet : 336 321 € – FEDER : 100 896 €.
  • Un hébergement touristique à destination de groupe de personnes à mobilité réduite et à leurs accompagnateurs (22 personnes au total), porté par la commune de Métabief (25), avec des espaces équipés et adaptés. Coût du projet : 881 707 € – FEDER : 239 842 €.

En ce qui concerne le FSE : 21 projets ont été retenus pour un montant global de 720 108 €.

Par exemple, les fonds permettent de mettre en œuvre :

  • Avec les Pupilles de l’enseignement public de Côte-d’Or (PEP 21), la possibilité pour les jeunes de plus de 15 ans, en situation de handicap, de participer au Banc d’Essai : un essai grandeur nature d’une formation en alternance adaptée pour vérifier la faisabilité de leur projet professionnel. Coût du projet : 107 891 € – FSE : 48 551 €.
  • L’insertion sociale, citoyenne et professionnelle de jeunes adultes sans qualification et sans emploi par le biais des Écoles de la deuxième chance, en accompagnant les jeunes éloignés de l’emploi sur le Nord Franche-Comté (formation individualisée et en alternance visant à accompagner 170 jeunes (18-25 ans) dans la construction d’un projet professionnel adapté aux emplois offerts dans l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt) et dans le Jura (formations individualisées par le biais de stages en entreprises pour 40 jeunes (18-25 ans). 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.75
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.747 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage