Bourgogne-Franche-Comté : des mesures de soutien pour la filière céréalière

Publié le 21/10/2016 - 15:31
Mis à jour le 21/10/2016 - 17:29

Suite aux intempéries du printemps 2016, la préfète de la Bourgogne-Franche-Comté, Christiane Barret, a organisé le mercredi 19 octobre 2016 une réunion à Dijon, avec la filière céréalière. Un bilan a été dressé et des mesures ont été prises pour répondre rapidement à la situation urgente des agriculteurs qui connaissent une crise sans précédent.

img_4824.jpg
© frsea

La pluviométrie excédentaire de ce printemps 2016 a touché de plein fouet les céréaliers. Christiane Barret, la préfète de région a rencontré la filière afin de dresser, dans un premier temps un bilan. Ainsi, la production de blé est en baisse de - 36 % par rapport à la moyenne quinquennale, celle des orges de – 16 % et celle du colza de – 18 %. La qualité des blés et des orges est également dégradée. Suite à cette crise, les trésoreries des exploitations sont fragiles, c’est pourquoi la préfecture de Bourgogne-Franche-Comté a décidé de prendre rapidement des mesures.

Les nouvelles mesures de la préfecture de région pour la filière céréalière

  • Reconnaissance en catastrophe naturelle des communes ayant subi des dégâts sur du matériel, des bâtiments pour des coulées de boues
  • Mise en place d’arrêtés dits de "force majeure" définissant des zonages permettant certaines dérogations à la PAC, notamment en cas d’impossibilité de semis
  • Dégrèvements de taxe sur le foncier non bâti de manière collective et automatique pour les terres arables et les prairies (suite aux annonces du Premier ministre le 4 octobre)
  • Elargissement des mesures du fonds d’allègement des charges avec des augmentations de prises en charge (100% de la garantie) notamment
  • Suivi en cellules d’urgence pilotées par les directions départementales des territoires (DDT) des exploitations les plus fragilisées du secteur Mesures de soutien mises en œuvre par la mutualité sociale agricole (MSA) (changement d’assiette, aide au remplacement en cas d’épuisement professionnel, accès aux RSA et/ou prime d’activité).

Par ailleurs, un travail avec la profession agricole et les assureurs va être réalisé pour sensibiliser les producteurs afin qu'ils s'engagent plus massivement dans les dispositifs d’assurance récolte soutenus financièrement par les pouvoirs publics. Les services de l’Etat en région et en départements restent mobilisés auprès de la profession pour la mise en oeuvre et le suivi de ces mesures de soutien.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le Groupe F3C, au contact des particuliers, au service des entreprises et des collectivités

PUBLI-INFO • Ancré dans le territoire franc-comtois depuis 1926, le Groupe F3C, dont le siège est à Baume-les-Dames, est le spécialiste de la distribution de carburants et de combustibles de chauffage pour les entreprises, les particuliers et les collectivités. Aujourd'hui, l'entreprise familiale, devenue un acteur majeur de la distribution multi-énergie en Franche-Comté et en France, étoffe sa gamme de produits pour proposer notamment de l'électricité et des biocarburants…

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

L’opticien Atol s’installe pour la première fois dans le Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis mercredi 7 octobre 2020, un nouvel opticien s'est installé sur la zone commerciale Valentin sur une surface de 180 m2 : il s'agit d'Atol, mon opticien. Cette enseigne n'existait pas encore dans le Grand Besançon. Bertrand Andriot et son équipe vous accueillent et vous conseillent pour habiller vos yeux selon vos besoins et vos envies.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.24
légère pluie
le 26/10 à 21h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
97 %

Sondage