Bourgogne Franche Comté : l'avenir des jeunes "au coeur des priorités de la région"

Publié le 13/07/2016 - 15:33
Mis à jour le 13/07/2016 - 18:18

Un atelier régional dédié à la jeunesse a été organisé à Dijon, lundi 4 juillet 2016. 120 personnes y ont participé, démontrant une volonté de participer, aux côtés de la région, à la construction de la politique publique en faveur de la jeunesse. 

 ©
©

Cette rencontre a été animé par Patrick Molinoz, vice-président chargé de la jeunesse, de la vie associative, de la laïcité, de la lutte contre les discriminations, de l’égalité femmes-hommes et du développement numérique des territoires, accompagné de Denis Lamard, Valérie Depierre et Francine Chopard, respectivement conseillers régionaux délégués à la jeunesse, à la vie associative et à la lutte contre les discriminations et à l’égalité femmes-hommes.
Cette mobilisation des acteurs de la Bourgogne Franche Comté "prouve et place la jeunesse au cœur de ses priorités. Près de la moitié du budget régional concerne en effet les jeunes : lycées, formation, transports, actions thématiques..." souligne Patrick Molinoz.

 Aborder le sujet de la jeunesse sous un autre regard

"Trop souvent, les jeunes et la jeunesse sont envisagé à travers le prisme des problèmes auxquels ils sont confrontés " a rappelé le vice-président. " La région Bourgogne-Franche-Comté veut au contraire mettre en valeur toutes les richesses qu’ils apportent à notre territoire "
Particulièrement investis, les participants ont réfléchi ensemble autour de 3 thématiques :

  • La jeunesse et l’autonomie
  • La jeunesse et l’engagement
  • La jeunesse, une force pour la région.

Les échanges au cours de cet atelier ont permis de faire émerger des pistes de travail :

  • la mise en réseau des partenaires travaillant en faveur de l’accompagnement des jeunes.
  • des outils pour permettre aux jeunes de s’impliquer davantage dans la vie publique et associative.
  • une plateforme régionale pour la mobilité internationale.
  • l’extension de la carte Avantages Jeunes à la Bourgogne.
  • la formation de plus d’accompagnants et de tuteurs pour les étudiants.
  • le renforcement de l’accès à l’information et à la formation des jeunes, ainsi que la valorisation de leurs expériences.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national au ont, à leur tout, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.89
nuageux
le 14/04 à 12h00
Vent
2.59 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
50 %