Alerte Témoin

Bourgogne-Franche-Comté : la première région à transférer le CREPS, établissement public du ministère de la Jeunesse et des Sports

Publié le 18/01/2018 - 09:53
Mis à jour le 19/01/2018 - 09:07

Laura Flessel, ministre des Sports, a signé la convention tripartite (Etat-Région-CREPS) ce mardi 16 janvier 2018 aux côtés de Laëtitia Martinez, vice-présidente du conseil régional en charge des sports, de l’égalité et de la citoyenneté, et de Pascal Bonnetain, directeur du CREPS, établissement public du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

photo_signature_avec_ministre_des_sports_creps_16_01_2018.jpg
©LD
  • La Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la première Région ayant concrétisé dans un document conjoint ce transfert.

Pourquoi ce tranfert ?

La loi NOTRe du 7 août 2015 a transféré aux régions, à compter du 1er janvier 2016, la propriété des centres de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS). C'est pourquoi, la ministre des sports était présente pour la signature entre l’Etat, la Région et le CREPS, aux côtés de la vice-présidente du conseil régional en charge des sports, de l’égalité et de la citoyenneté, et du directeur du CREPS. 

Laëtitia Martinez en a profité pour rappeler la politique sportive régionale "ambitieuse" menée sur l’ensemble du territoire, "avec l’appui du CREPS" : La région Bourgogne-Franche-Comté a choisi de s’appuyer sur ses nouvelles compétences pour mener une étude d’envergure sur le sport de haut niveau, qui doit être désormais envisagé dans la perspective d’une mobilisation des ressources et des talents régionaux avec à l’horizon les Jeux olympiques de Paris 2024", précise la région.

Info +

Ressources que constitue le CREPS : le pôle des Montboucons à Besançon (25), le site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne (CNSNMM) à Prémanon (39)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     32.6
    partiellement nuageux
    le 12/08 à 15h00
    Vent
    3.08 m/s
    Pression
    1012 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage