Bourgogne Franche-Comté : une compensation de 6,5 M€ pour soutenir les équipements locaux

Publié le 12/10/2021 - 16:54
Mis à jour le 12/10/2021 - 16:06

Pour compenser les pertes de recettes des collectivités locales pendant la crise de la Covid-19, le gouvernement a pris des mesures. En Bourgogne Franche-Comté par exemple, une aide de 6,5 millions d’euros lui sera versée pour soutenir ses équipements locaux. Chaque région recevra une compensation.

Lors de la crise sanitaire, le gouvernement a adopté des mesures visant à compenser les pertes de recettes subies par les collectivités locales. Ces mesures ont poursuivi deux objectifs principaux : "donner aux collectivités de la visibilité en leur garantissant un niveau de recettes minimal en 2020 et 2021 pour soutenir leur territoire pendant la crise et préserver la situation financière des collectivités ayant subi les pertes les plus importantes".

Les lois de finances successives intervenues depuis juillet 2020 ont ainsi institué plusieurs dispositifs de garantie des recettes fiscales, domaniales et tarifaires des collectivités territoriales et des autorités organisatrices de la mobilité prenant la forme d’avances remboursables et de dotations de compensation des pertes. Ces mécanismes ont été provisionnés à hauteur de 4,2 Md€. Les dotations exceptionnelles de soutien à l’investissement local prévues par le plan de relance (2,5 Md€ au bénéfice de toutes les strates de collectivités en 2020 et 2021) ont complété ces mesures d’urgence.

6,5 millions d'euros pour la Bourgogne Franche-Comté

Ainsi la Bourgogne Franche-Comté va recevoir une aide à hauteur de 6,5 millions d'euros pour compenser les pertes de recettes tarifaires des services publics industriels gérés en régie et des collectivités les plus fragilisées. Plus précisément, cette somme sera partagée pour :

  • Soutenir les équipements touristiques : office de tourisme de la Communauté de communes Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or) ;
  • Soutenir la vie économique locale : rénovation d'une épicerie à Prémanon (Jura) et service viti-vinicole de Vau Ligneau à Beine (Yonne) ;
  • Soutenir les équipements culturels : le cinéma Empire d'Auxonne (Côte-d'Or) ;
  • Soutenir les équipements sportifs de la base nautique de Bellecin à Orgelet (Jura) ;
  • Soutenir les équipements de transport Asymix Smaero de Marzy (Nièvre).

La répartition par départements :

  • Doubs : 119 000
  • Jura : 2 377 000
  • Haute-Saône : 485 000
  • Territoire de Belfort : 74 000
  • Côte-d'Or : 2 336 000
  • Yonne : 168 000
  • Nièvre : 378 000
  • Saône-et-Loire : 554 000
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ligne des horlogers : des travaux de modernisation engagés jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.41
légère pluie
le 19/04 à 15h00
Vent
5.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
80 %