Budget participatif saison 2 : appel aux idées et projets pour améliorer Besançon

Publié le 18/10/2023 - 14:59
Mis à jour le 19/10/2023 - 16:25

Ce mercredi 18 octobre, l’adjoint en charge de la démocratie participative et de la participation citoyenne, Kevin Bertagnoli a présenté le lancement de la saison 2 du Budget participatif de la Ville au parc Micaud de Besançon. 

Après le succès de la première saison du budget participatif qui avait permis à 2.667 personnes de voter pour les quelques 119 projets déposés. La Ville de Besançon a choisi de renouveler l’opération pour une deuxième saison. 

Face au constat de l’augmentation de l’abstention, pour Kevin Bertagnoli, cette opération est avant tout un moyen "de mobiliser les habitants autrement que par un vote tous les 6 ans". L’année dernière, "près de 77% des votants à cette première saison étaient des gens qui n’ont jamais pris part à des temps de participation de la ville. Pour 68% de ces votants il s’agissait de leur premier engagement collectif". Le budget participatif a donc permis à la municipalité de "toucher les publics que l’on n'avait pas l’habitude d’avoir". 

Le budget participatif c’est quoi ?

Le budget participatif c’est la possibilité donnée à tous les Bisontines et Bisontins à partir de 16 ans et à titre individuel ou réunis en collectif, de soumettre des idées de projets visant à améliorer la ville. Peuvent également soumettre un projet, les contribuables locaux (commerçants, artisans…) les étudiants et apprentis des établissements scolaires bisontins et les associations dont le siège social se situe à Besançon. Les projets retenus seront ensuite votés par les Bisontines et les Bisontins.

Les projets proposés doivent être d’intérêt général, rentrer dans les dépenses d’investissement et d’un coût maximum de 100.000€. Ceux-ci sont à déposer via un formulaire en LIGNE ou en version papier dans un accueil mairie, dans une maison de quartier municipale ou associative ou directement auprès du service Démocratie participative de la ville (27 rue Alfred Sancey).

Jusqu’au 17 décembre 2023 pour déposer un projet

Les projets retenus seront financés par la collectivité "dans la limite de l’enveloppe financière attribuée de 250.000€" rappelle Kevin Bertagnoli. Pour cette saison 2, les candidatures sont ouvertes depuis le 14 octobre dernier et jusqu’au 17 décembre 2023. La phase de vote des projets retenus aura lieu du 11 mai au 11 juin 2024. 

Parmi les projets lauréats de l’année dernière : aménagement de mobiliers urbains pour le parc Micaud, désimpérméabilisation de la place des Tilleuls ou encore installations de cendriers ludiques. Ceux-ci sont actuellement en cours de conception. 

Une évaluation faite avec les services, porteurs de projets et votants (entre 400 et 500 votants) du premier budget participatif a permis de mettre en avant que 93% des votants et 75% des porteurs de projets étaient satisfaits. "On voit aussi que ça permet de recréer une forme de confiance en la démocratie et en l’action et le dialogue municipal" a ajouté Kevin Bertagnoli. 

Plus d'attention sur les jeunes et les personnes en situation de handicap

De cette évaluation, la Ville a pu tirer des enseignements afin d’apporter des améliorations au budget participatif de cette deuxième saison. Ainsi, la "phase d’appel à idées" sera élargie à 9 semaines pour permettre aux habitants de "murir leurs projets". Les porteurs de projet "souhaitaient également avoir plus d’accompagnement de la part des services". La Ville proposera donc "un événement qui aura lieu le 18 novembre à la salle Proudhon du Kursaal pour aider les habitants à concrétiser leurs projets dans le but de les soumettre au budget participatif".

Autre souhait, celui de travailler davantage l’inclusion de l’ensemble des publics. Plus d’attention sera ainsi porter aux personnes en situation de handicap et les publics jeunes (16-25 ans). 

Enfin, en novembre, lors du prochain conseil municipal, Kevin Bertagnoli proposera de rejoindre le réseau national des budgets participatif "pour améliorer l’outil en partageant les bonnes pratiques et retour d’expérience". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.06
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %