La famille Dornier de Morteau déchire l’écran... mais fait polémique

Publié le 20/11/2012 - 10:22
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:39

Jeanne, Léa, Édouard et leur papa Cyrille sont originaires de Morteau et forment le groupe pop-rock des "Burn the Rubber". Après avoir remporté la finale de l’émission "Ma famille déchire" surla chaîne Gulli en mars dernier, ils sont partis à l’assaut de l’émission "La France a un incroyable talent" sur M6 et ont été sélectionnés pour la demi-finale de décembre. Seule ombre au tableau : des paroles d’une de leurs chansons "Haut les cœurs" qui ont choqué SOS Racisme Besançon…

télévision

Formé en 2006, le groupe de Morteau reprend avec énergies une énergie des chansons d'AC/DC, ZZ Top, Trust, etc. Le groupe (14, 16, 18 et … 45 ans)  a d’ailleurs séduit le public et le Jury le 13 novembre dernier avec une reprise de U2.  

La chanson qui fait polémique :  « Haut les cœurs »

Mais la polémique vient d’une chanson de leur propre répertoire "Haut les cœurs" de l’ancien parolier du groupe, choqué après un match de foot où la Marseillaise avait été sifflée en 2008.

Selon France Info qui a repris une  information de  France Bleu Besançon, la chanson n’a pas été diffusée lors de l’émission « La France a un incroyable talent »

Voici un résumé des paroles qui ont choqué : 

« Nos frontières ne sont pas fermées, mais si vous êtes malheureux en France, vous et vos petites bandes armées, fuyez chercher ailleurs votre délivrance (ou arrêtez d'hurler que vous n'êtes pas intégrés) […] Un jour prochain le vieux coq Gaulois renaîtra de ses cendres et enfin vous fera respecter nos lois. »SOS Racisme Besançon envisage de porter l'affaire devant la justice. 

Aller plus loin...

Le reportage de Thomas Séchier (France Bleu Besançon)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.

Université de Franche-Comté : « une profonde inquiétude » de la part d’enseignants sur la réussite et la santé de leurs étudiants

Le Département de Mathématiques à l'université de Franche-Comté a adopté une motion faisant part de sa "profonde inquiétude concernant les conséquences de l'enseignement à distance" et demandant la réouverture de l'université aux étudiants, apprend-on dans un communiqué du 20 janvier 2021.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Stations de ski, étudiants : le statu-quo

Ni restrictions supplémentaires, ni allégements: la France choisit le statu-quo des mesures déjà en place pour freiner l'épidémie de Covid-19, au grand dam des stations de ski, qui ne rouvriront pas le 1er février, ou des étudiants, qui protestent contre leurs conditions de vie.

Les autocollants sur les plaques d’immatriculation, c’est interdit !

Vous avez un autocollant représentant votre département, votre club de foot, une carte miniature de votre département, le drapeau à tête de Maure, ou tout autre symbole de votre lieu d'immatriculation ? Vous devez le retirer parce que c'est contraire au Code de la route… C'est ce qu'a confirmé la Cour de cassation dans arrêt du 16 décembre 2020.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.7
ciel dégagé
le 24/01 à 12h00
Vent
3 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
89 %

Sondage