Bus, trams, vélos et covoiturage : la nouvelle agence Ginko ouvre place de la Révolution à Besançon

Publié le 02/05/2022 - 17:30
Mis à jour le 05/05/2022 - 16:22

L’agence Ginko Mobilités a officiellement ouvert ses portes ce lundi 2 mai 2022 à 13h00, dans ses nouveaux locaux, rue Claude Goudimel au niveau de la place de la Révolution à Besançon. L’agence proposera les services habituels de l’ancienne boutique mais accueillera désormais tous les services de mobilités du Grand Besançon.

Après quatre mois de travaux, les conseillers de l’agence sont maintenant prêts à "se mettre aux services des usagers, avec leurs sourires et leurs compétences" souligne Laurent Sénécat, directeur chez Keolis Besançon Mobilités. Les usagers pourront désormais se renseigner sur tous les services de mobilités du Grand Besançon Métropole  :

  • Les bus et trams Ginko
  • La locations vélos à assistance électrique Ginko Vélo
  • Les vélos libre-service VéloCité
  • Les covoiturage Ginko Voit, Parking Relais et VéloParks
  • L'autopartage Citiz
  • Le stationnement Facility Park

C'est une fierté pour tout le groupe Keolis de faire ce projet, c’est une révolution d’accueillir tous les modes de transport en un seul lieu. Besançon est une ville d’anticipation” ajoute le directeur. 

En entrant dans l’agence, les usagers devront indiquer le motif de leur visite. Ils seront ensuite soit orientés vers des conseillers soit vers un espace autonome et digital.

Nouvelle fonctionnalité de l’agence, cet espace digital permettra aux usagers d’acheter des titres de transport ou de se renseigner sur les différentes mobilités.

© Valentin L

On est à l’ère du digital, les usagers peuvent donc avoir leurs renseignements facilement, mais on n'oublie pas le relationnel.  Pour nous la proximité avec les clients est importante”, précise Carol Ambrosini directeur marketing de Keolis Besançon Mobilités.“Il y a une volonté d’aller au-devant du voyageur dès leur entrée dans l’agence” ajoute-t-il.

Les usagers pourront également retrouver les prestations habituelles d'une boutique Ginko :

  • Création des cartes Ginko Mobilités
  • Vente / rechargement de tous les titres (PASS Abonnements et PASS Voyages)
  • Demande de prélèvement automatique
  • Plans de lignes, fiches horaires...
  • Objets trouvés dans le bus ou le tram

Une agence accessible à tous

L’agence sera accessible aux personnes en situation de handicap. Des équipements spécifiques seront présents sur place afin que tout le monde puisse se renseigner. “Il y’a également une formation des équipes d’accueil afin qu’elles soient capables d’accueillir les personnes qui ont un handicap” ajoute le directeur de Keolis Besançon Mobilités.

Située en cœur de ville, l’agence est ainsi plus facilement visible par les usagers et les touristes qui sont à la recherche de renseignements.On est enfin sorti du sous-sol pour aller à la lumière”, précise Laurent Sénécat en parlant de l'ancienne agence. Pour Anne Vignot, maire de Besançon, qui était également présente : “L’agence n’est pas seulement une boutique, c’est un carrefour, c’est important que l’endroit soit à un point central de la ville.

Avec 120 m2 d'espaces dédiés aux clients, l'agence espère accueillir 10.000 à 15.000 visiteurs par mois, soit environ 500 par jour ouvré. La responsable, Cindy Cupillard, se dit fière de ce lancement. "C’est un gros projet et on va faire en sorte que les clients et les conseillers se sentent bien.

Infos +

Ginko Mobilités

  • Adresse : Rue Claude Goudimel, à proximité de la place de la Révolution, Besançon
  • Horaires d'ouverture : ouverte du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 17h
  • Numéro de téléphone : 03 70 27 71 60 (prix appel local)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 
le 02/03 à 5h51
Vent
m/s
Pression
hPa
Humidité
%