Ça ne sent pas bon à Sochaux

Publié le 17/03/2013 - 04:18
Mis à jour le 17/03/2013 - 20:39

Rejoint au score en fin de rencontre, le FCSM a concédé, face à Valenciennes à Bonal, un nul (1-1) qui est loin de faire ses affaires, alors que tous les concurrents directs ont enregistré des résultats positifs. Décidément, rien ne sera simple.

 ©
©

Football (Ligue 1)

Ils vont finir par le payer très cher. La vue du prochain calendrier a en tout cas de quoi faire peur à ce Sochaux-là, assez incorrigible. Capable du meilleur il y a un mois, il a tout dilapidé depuis, avec d’improbables chutes de tension. Ce samedi soir, avec une entame probante, rien n’avait laissé présager une issue cruelle, pour des Sochaliens sur qui il ne faut décidément pas jurer.

Ces débuts, matérialisés par des occasions franches, et notamment une transversale de Bakambu, alors que sa tête lobée avait complètement trompé Penneteau, avaient permis aux Doubistes de très logiquement ouvrir la marque. Roudet, d’une bonne frappe côté gauche, avait sollicité le gardien nordiste, qui n’avait pu que repousser. De la tête, Boudebouz lançait idéalement les siens. Au plus grand bonheur de Bonal (1-0, 8e).

Relâchement coupable

Joueur, dans son 4-4-2, Sochaux ne s’arrêtait pas en si bon chemin. Bakambu n’était pas loin du break, que l’on pensait arriver, au retour des vestiaires, avec Kanté. Suite à deux corners, le défenseur sochalien voyait d’abord Penneteau, puis la barre, s’opposer à lui. La poisse. Alors dominés, les Valenciennois étaient simplement tenus en vie par ce manque de réalisme franc-comtois. Il allait coûter cher.

Physiquement moins bien, Sochaux se relâchait. Le scénario terrible se voyait presque comme le nez au milieu de la figure. La stupeur intervenait sur ce ballon remonté par le jeune Opa Nguette, qui trompait Pouplin d’une frappe croisée, en glaçant toutes les ardeurs (1-1, 82e). Un vrai coup dur, quand on sait que des équipes comme Evian, Reims (ou à un degré moindre Ajaccio et Reims) ont frappé fort. Relégable à l’aube d’une trêve internationale, Sochaux est à nouveau dans le rouge. Et ce n’est pas la perspective du déplacement à Lyon, dans deux semaines, qui va véritablement rassurer.

Les réactions

Eric Hély (entraîneur de Sochaux) : " On s’est créé beaucoup d’occasions mais il fallait être concentrés et réalistes défensivement tout le match. Quitte à faire des fautes tactiques loin de notre cage. Il faut faire preuve de réalisme dans le haut niveau, en obtenant des résultats coûte que coûte. En ne marquant pas le deuxième but, on s’exposait à une égalisation. Il y a de la frustration car on perd deux points en ayant fait des efforts et en étant conquérants. On a vu ce soir qu’on était capable de faire face à la situation avec une équipe solidaire et des joueurs qui osent ".

Daniel Sanchez (entraîneur de Valenciennes) : " On a fait une première mi-temps qui ne nous permettait pas d’espérer grand-chose, avec une grande fébrilité sur les coups de pied arrêtés et une utilisation plus que moyenne du ballon. Nous avons recadré ça en seconde période et nous avons été plus consistants. Sochaux a laissé passer sa chance en première mi-temps ".

Sochaux - Valenciennes 1-1

Spectateurs: 10 662. Arbitre: S. Ennjimi
Buts : Boudebouz (8e) pour Sochaux ; Nguette (82e) pour Valenciennes.
  
Sochaux : Pouplin - Corchia, Poujol, Kanté (cap), Roussillon - Boudebouz, Lopy (Banana, 81e), Nogueira, Roudet (Dias, 88e) - Bakambu (Privat, 76e), Sio
Entraîneur : Eric Hély
Valenciennes : Penneteau - Rose, Isimat-Mirin, Angoua, Bong - Ducourtioux (cap) (R. Gomis, 58e), Sanchez, Melikson (Saez, 87e) - Dossevi (Nguette, 70e), Pujol, Danic
Entraîneur: Daniel Sanchez

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois passe la seconde, Lafay, Martin et Martinez au départ

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.73
couvert
le 25/02 à 6h00
Vent
2.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
91 %