Campagne de l'association Ela : "sensibiliser les collégiens aux leucodystrophies"

Publié le 14/10/2013 - 16:05
Mis à jour le 14/10/2013 - 16:04

Ce lundi matin, les élèves du collège Notre-Dame à Besançon ont fait une dictée pour une bonne cause dans le cadre de la campagne de l'association européenne contre les leucodystrophies (ou Ela), un groupe de maladies génétiques dégénératives. Chaque semaine en France, trois à six enfants naissent avec une de ces maladies. Comme chaque année, Ela organise une dictée pour faire passer un message de solidarité. Karine Joseph est la maman de Margaux, une petite fille de 7 ans atteinte d'une de ces maladies. Elle était présente pour en parler aux classes de sixième.

Le terme "leucodystrophies" désigne un groupe d'une vingtaine de maladies génétiques orphelines. Elles détruisent le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) d’enfants et d’adultes. Elles affectent la myéline, substance blanche qui enveloppe les nerfs à la manière d’une gaine électrique. Dans les leucodystrophies, la myéline n’assure plus la bonne conduction des messages nerveux. Elle ne se forme pas ou se détériore. Chaque cas est singulier mais les conséquences sont toujours particulièrement graves. En France, chaque semaine, trois à six bébés naissent avec une leucodystophie, "ce qui est à la fois peu mais tout de même important" souligne Karine Joseph.

La campagne de sensibilisation se déroule en deux opérations :

La dictée

Ce matin, les élèves de sixième du collège Notre-Dame ont regardé un reportage sur Margaux, la fille de Karine Joseph (diffusé sur TMC  dans l'émisson Ma drôle de vie en 2012) et écrire une dictée. Le texte est signé Joël Dicker, intitulée "Changer le monde" et raconte une histoire en lien avec les leucodystrophies. Une dictée en guise de message de solidarité dont le but est de fédérer la communauté scolaire autour de la cause d’Ela. Elle n’est ni un exercice d’évaluation, ni un concours d’orthographe. Les élèves pourront donc procéder à une autocorrection, un moyen de s’imprégner du texte et de s’approprier le message. 

"L'objectif de cette dictée est vraiment de sensibiliser les collégiens au fait qu'il y a des enfants handicapés. C'est aussi apporter un moyen d'échanges sur la maladie et le handicap." précise Karine Joseph. Pour Maxime, un élève de sixième, "cette journée est une bonne idée, comme ça, on pense aux enfants malades et on peut essayer d'aider la recherche".

"Mets tes baskets et bats la maladie !"

En juin prochain, une nouvelle opération de sensibilisation est prévue dans des collèges. Les élèves devront courir, feront du sport et devront récolter des dons en faisant du porte à porte pour l'association afin de financer la recherche internationale et développer les services envers les malades et leur famille, les chercheurs etc. Plusieurs millions d'euros sont récoltés chaque année en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Parcoursup’ : il est encore temps de passer à la vitesse supérieure avec l’Institution Notre-Dame Saint-Jean

Salles innovantes, outils numériques, posture de l’étudiant, l’Institution Notre-Dame Saint-Jean vous propose son projet. Acteur incontournable de l’Enseignement Supérieur à Besançon, l’Institution accueille 450 étudiants dans des formations de BAC+1 à BAC+3. Celles-ci sont proposées sous statut scolaire mais aussi par la voie de l’apprentissage ou dans le cadre de la Formation Professionnelle ou Continue.  

Mobilisation inédite au collège de Pouilley-les-Vignes

Même si l'établissement a lui aussi son lot de "cas contacts", ce n'est pas en raison de la Covid-19 que la grande majorité des cours ont été annulés au collège de Pouilley-les-Vignes ce jeudi 4 mars 2021. Soutenu par les représentants des parents d'élèves, le personnel était en grève pour dénoncer une baisse de moyens constante depuis 2018 : des classes surchargées... au point de refuser des élèves du secteur.

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

Parents d’élèves « en colère » et grève des enseignants ce lundi à l’école de Geneuille

Carte scolaire • La fermeture d'une classe et le passage de deux à trois niveaux par classe envisagés par l'inspection académique du Doubs pour la rentrée ne passent pas à Geneuille. Les parents d'élèves se sont mobilisés à 16h30 vendredi dernier pour faire part de leur incompréhension. Ce lundi 1er mars 2021, le personnel enseignant et périscolaire était appelé à faire grève. Les parents d'élèves ont pique-niqué devant l'inspection académique dans l'attente des résultats des concertations...

Les tests salivaires à l’école réalisés par des « personnels de santé », assure Blanquer

Les tests salivaires déployés à l'école pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19 seront réalisés par des "personnels de santé" et non par des enseignants, a assuré lundi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lors d'un déplacement dans une école de Lavoncourt en Haute-Saône.
Lundisociable
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.62
partiellement nuageux
le 09/03 à 6h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
86 %

Sondage