Camponovo : la suite du feuilleton avec analphabètes

Publié le 09/03/2009 - 17:55
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:22

Analphabètes, l’association de soutien aux salariés licenciés de la librairie Camponovo qui vient d’être créée, appelle à un rassemblement de soutien samedi à 15h place du 8 Septembre à Besançon.

1236618026.jpg




Tout a commencé le 20 décembre  avec un débrayage des salariés de la librairie d’une heure et demi pour réclamer des négociations salariales. S’en est suivi le licenciement de la directrice, et de trois libraires en janvier mais aussi d’un article de l’Est républicain en date du 8 janvier dans lequel Jean-Jacques Schaer, le PDG de Camponovo  déclare « en raison de quelques gauchistes, nous avons été pénétrés par le virus Sud. Cela a semé la terreur chez nos banquiers […] Le seul but des maoïstes est de faire sauter une boite de capitaliste, peu importe si elle emploie 120 salariés.»

Depuis, les esprits se sont échauffés et les clients de la librairie se sont mêlés de l’affaire en organisant plusieurs manifestations (10 et 29 janvier)  et en faisant signer une pétition qui a recueilli 2 500 soutiens sur Internet et 600 signatures sur la pétition papier.

Une association « Analphabètes » vient d’être créée et a lancé un T-Shirt illustré par le dessinateur Berth « MaoNovo, la liblailie tlès ligolotte ». Une manifestation est fixée  au samedi 14 mars à 15h place du  8 Septembre. Dans un communiqué l’association invite les Bisontins à « rencontrer les membres de l’association, s’informer sur les suites de cette affaire, et surtout  témoigner leur  soutien aux trois personnes congédiées. »




Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

camponovo

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Alors que Liberty Gym vient d'ouvrir ses portes rue Jean-Jacques Rousseau à l'arrière des  anciens locaux de l'ex librairie Camponovo, un restaurant d'une chaine nationale devrait s'installer dans les 200 m² du rez-de-chaussée et du premier étage donnant sur l'angle de la Grande rue à Besançon. Ouverture espérée avant la rentrée 2018.

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Le chantier de transformation de l’ex-librairie Camponovo à Besançon va démarrer cette semaine. Inoccupés depuis fin 2012, les 1.800 m2 de surface vont être transformés et devraient notamment laisser la place à un magasin bio.

Campo : remerciements des salariés licenciés

C’est par un communiqué de remerciements que les 39 salariés licenciés de la librairie Camponovo ont souhaité s’adresser aux personnes qui les ont soutenues tout au long du conflit qui les a opposés à leur propriétaire Jean-Jacques Schaer.

Campo fermo !

On dit une école qui ferme c'est une prison qui ouvre et une librairie qui s'en va c'est quoi ?

La dernière page de Camponovo se referme

Sans grande surprise, la nouvelle est tombée ce lundi matin à 11h : la librairie Camponovo du centre-ville  est en liquidation judiciaire. A la sortie du  tribunal de commerce de Besançon, plusieurs employés  étaient partagés entre soulagement et colère. Les 39 salariés de la librairie vont être licenciés d'ici 15 jours. 

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Toujours l’attente. Les délégués du personnel et le patron de Camponovo Jacques Schaer arrivé avec un nouveau plan, étaient convoqués ce lundi matin au tribunal de commerce de Besançon. Le président a placé la librairie en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. En attendant les salaires du mois de septembre n’ont toujours pas été versés. Ecoutez la réaction de Florence Galiana, déléguée du personnel et qui représente les 39 salariés de la librairie bisontine.

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les payes du mois de septembre ne sont toujours pas tombées. Un mois après la fermeture de la librairie de Besançon et dans l’attente d’un dépôt de bilan, les délégués soutenus par le personnel ont déposé une requête devant le tribunal de commerce pour non paiement des salaires. Ils ont également alerté l’inspection du travail et le parquet de Besançon.

Social

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Secteurs médico-sociaux : une grève annoncée le 3 décembre prochain pour plus d’équité salariale

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) appelle à la grève et à la manifestation jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Une mobilisation est prévue à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège rejoindra l'ARS.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.

Le rêve européen pour quatre filles de l’ESBF

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté ainsi qu'Aneta Labuda espèrent être qualifiées. Lara Gonzales fait déjà partie de l’effectif final avec l'équipe nationale espagnole. 

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.41
nuageux
le 29/11 à 12h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage