Canicule : des restrictions de l'usage de l'eau dans 39 départements

Publié le 06/08/2018 - 17:05
Mis à jour le 08/08/2018 - 11:57

Les prélèvements d'eau non prioritaires pour les particuliers, mais aussi les professionnels sont limités en fonction des départements

piscine chaleur
© d poirier

Légende de la carte
Départements

Restrictions par département

Vigilance : Information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d’eau
Alerte : Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu’à 3 jours par semaine), mesures d’interdiction de manœuvre de vanne, d’activité nautique, interdiction à certaines heures d’arroser les jardins, espaces verts, golfs, de laver sa voiture, …
Alerte renforcée : Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l’arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, …, jusqu’à l’interdiction de certains prélèvements
Crise : Arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d’assurer l’exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)
PUBLICITÉ

L’un ne va souvent pas sans l’autre. Après plusieurs jours de canicule, 39 départements de l’hexagone ont pris des mesures de restriction de l’usage de l’eau afin de « faire face à une insuffisance de la ressource en eau en période d’étiage »

12 départements sont placés dans la catégorie « crise », ce qui signifie « un arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles, explique le site de surveillance des restrictions d’eau Propluvia. Seuls les prélèvements permettant d’assurer l’exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité) ».

En Franche-Comté, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort sont en vigilance jaune alors que le Doubs est en alerte renforcée.

Dans le Doubs, sont notamment interdites les activités suivantes :

  • l’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • le remplissage des piscines privées existantes, y compris les piscines démontables, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ou le remplissage des piscines et bassins d’une capacité inférieure à 2 m3 ;
  • L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8 heures à 20 heures (les jardins potagers ne sont pas concernés) ;
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.
  • L’irrigation agricole par aspersion est interdite entre 8 heures et 20 heures.

[yop_poll id= »10″]

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

canicule été 2018

L’été 2018 a été le deuxième le plus chaud en France

L’été 2018 a été le deuxième le plus chaud en France

La France a vécu son deuxième été le plus chaud, derrière celui de 2003, selon les relevés et données publiées ce mardi 28 août 2018 par Météo France. A Besançon, la moyenne des maximales s'établit à 28,9°C. le pic de chaleur a été atteint le 4 août à 36,2°C contre 38,3°C le 12 août 2003.

Canicule : fin de la vigilance orange cette nuit

Canicule : fin de la vigilance orange cette nuit

70 départements en vigilance orange • Ce mardi après-midi les températures maximales atteignent les 35 à 39°C, avec des pointes à 40°C en Bourgogne. Mais les orages prévus cette nuit devraient rafraîchir l'air et baisser le niveau d'alerte canicule dès 6h du matin ce mercredi, selon Météo France...

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.28
ciel dégagé
le 16/09 à 0h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1022.43 hPa
Humidité
87 %

Sondage