Alerte Témoin

Sécheresse : restrictions d'eau renforcées dans le Doubs

Publié le 05/08/2018 - 10:13
Mis à jour le 09/08/2018 - 10:51

Une baisse progressive du niveau des cours d’eau a été relevée dans le Doubs, notamment durant le mois juillet, et ce malgré des orages localisés. Le département, en restriction de niveau 1 depuis le 11 juillet 2018, passe en niveau 2 à compter du vendredi  3 août 2018.

2Chaleurcaniculesoleilvacances001.JPG
©Alexane Alfaro

La situation des rivières s’est fortement dégradée cette semaine sur l’ensemble du département.

Le déficit pluviométrique de juillet est compris entre  de 10 à 70 % selon les secteurs. Météo-France prévoit le maintien d’une situation très chaude, notamment en fin de semaine, puis une baisse progressive des températures, qui resteront toutefois supérieures aux normales jusqu’à la fin du mois.

Restrictions des usages de l’eau

Le Doubs, en restriction de niveau 1 depuis le 11 juillet 2018, est passe en niveau 2 depuis le vendredi  3 août 2018. Par rapport au niveau alerte, cela implique notamment les interdictions suivantes :

Sont interdits

  • les arrosages (sauf les potagers privés, les greens et les stades enherbés entre 20h et 8h)
  • le nettoyage des pistes d’athlétisme, des tribunes et des équipements de loisirs
  • le lavage des voiries et au moyen de balayeuses laveuses automatiques.
  • le lavage des terrasses, toitures et façades (sauf dérogation pour des raisons sanitaires)
  • le lavage des réservoirs d’eau potable et les purges des réseaux, sauf dérogation sanitaire, et les essais de débit sur poteaux incendie, sauf nécessité de service.
  • le nettoyage de voiture en dehors des stations recyclant l’eau.
  • L’arrosage des pistes de chantiers est limité au strict nécessaire.
  • Les industries doivent appliquer le niveau 2 de leur plan d’économie.
  • L’irrigation agricole : l’arrosage par aspersion est interdit entre 8h et 20h.
  • Comme en niveau 1, les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.

La préfecture du Doubs rappelle  à chacun la nécessité de maintenir une grande attention et d’éviter tout gaspillage d’eau :

  • en limitant les prélèvements d’eau pour préserver les écoulements des rivières et l’écosystème qu’elles abritent,
  • en évitant les usages non indispensables et en différant les travaux quand cela est possible.
  • en limitant les rejets dans les cours d’eau, qui ont un fort impact compte tenu des faibles débits,
  • et plus généralement en adoptant un comportement responsable et économe en eau.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

canicule été 2018

Sécheresse : des mesures pour les agriculteurs

Le préfet de région a alerté le ministère de l’Agriculture sur la situation exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté. Un suivi régulier sera réalisé dans chaque département avec un bilan de fin de campagne afin d’activer, si cela est nécessaire la procédure calamités agricoles.

Records de chaleur au mois d'août à Besançon

La France a vécu son deuxième été le plus chaud, derrière celui de 2003, selon les relevés et données publiées ce mardi 28 août 2018 par Météo France. A Besançon, la moyenne des maximales s'établit à 28,9°C. le pic de chaleur a été atteint le 4 août à 36,2°C contre 38,3°C le 12 août 2003.

Un pic de canicule et le retour des orages

70 départements en vigilance orange • Ce mardi après-midi les températures maximales atteignent les 35 à 39°C, avec des pointes à 40°C en Bourgogne. Mais les orages prévus cette nuit devraient rafraîchir l'air et baisser le niveau d'alerte canicule dès 6h du matin ce mercredi, selon Météo France...

Nature

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 « remarquable »

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

L’automobile à hydrogène : un segment de niche, mais une vision d’avenir

Propulser des voitures, bus ou camions sans aucune émission polluante, c'est la promesse de la pile à hydrogène, dont la filière démarre lentement, mais pourrait s'imposer à terme face aux batteries rechargeables. Le constructeur PSA devrait lancer les premiers véhicules utilitaires à hydrogène (Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro) fin 2021.

Le train à hydrogène en France : pas avant 2025

Avec un train de retard sur l'Allemagne, pays dans lequel il est déjà sur les rails, l' hydrogène pourrait bien arriver d'ici 2025 en France grâce un plan de relance et l'annonce ce mardi d'un plan d'investissement de 7 milliards d'euros en faveur de cette filière énergétique sur laquelle mise la région Bourgogne Franche-Comté. Garantis "à zéro émission", les trains à hydrogène émettent uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.09
    couvert
    le 19/09 à 18h00
    Vent
    1.29 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    92 %

    Sondage