Cantonales: la droite veut reconquérir le département du Doubs

Publié le 13/01/2011 - 16:27
Mis à jour le 13/01/2011 - 16:27

Avec la ferme intention de reprendre le conseil général à la gauche, l'UMP a présenté ce jeudi matin à Pontarlier ses 18 candidats avec leurs suppléants pour le dernier rendez-vous des cantonales avant la réforme de 2014.

PUBLICITÉ
« C’est une droite rassemblée et unie qui se présente à vous », a insisté le député UMP Jean-Marie Binetruy en présentant les candidats de l’UMP. Rassemblée et unie… Des adjectifs qui sont revenus souvent dans la bouche des responsables de la droite. Comme s’ils avaient envie de faire oublier la division de l’opposition en deux groupes au conseil général du Doubs à partir de 2008.

D’ailleurs les deux groupes (Groupe Doubs Avenir présidée par Annick Jacquemet et Groupe Démocratie et Proximité par Daniel Leroux) existent toujours. « Depuis 2008, nous avons exprimé des nuances, mais nous avons construit un programme ensemble avec des engagements fermes », a précisé Daniel Leroux.

Qu’est-ce qui distingue vraiment les deux groupes, quelles nuances les séparent ? « C’est la façon de s’opposer au président. On n’a pas tous envie de s’opposer de la même manière », a expliqué sommairement Annick Jacquemet. Pour mettre tout le monde d’accord, Marie-Noëlle Biguinet a prédit dans un élan d’optimisme qu’en cas de victoire de la droite il n’y aura plus qu’un seul groupe. Réuni autour de quel président ? « Nous sommes 18 présidents potentiels », a éludé Louis Cuenin pendant que d’autres scrutaient le plafond…

Premier objectif de la droite en cas de victoire: « la reconstruction d’un budget cohérent et dynamique ». Un chantier pas trop compliqué puisque Daniel Leroux a reconnu qu’il a failli voter pour le budget 2011 de la majorité socialiste en décembre dernier. D’ailleurs, l’opposition n’a pas voté contre, elle s’est abstenue. Explication du président du Groupe Démocratie et Proximité: « Ils nous reprennent les idées, sans dire d’où elles viennent ».

La liste des candidats et des suppléants de l’UMP:


Besançon Nord-Ouest: Jean-Marie Girerd (Anne Charpigny).

Besançon-Ouest: Marie-Laure Dalphin (désignation en cours).

Etupes: Eric Legrand (Anne-Laure Very).

Le Russey: Denis Leroux (Sylviane Ecourtemer).

Montbéliard-Est: Marie-Noëlle Biguinet (Pierre Mazimann).

Montbéliard-Ouest: Gaston Cornu (Nathamie Vincenzi).

Montbenoît: Alain Marguet, sortant (Jocelyne Joliot).

Morteau: Albert Rognon, sortant (désignation en cours).

Mouthe: Jean-Marie Saillard, sortant (Danièle Biesse).

Ornans: Jean-François Longeot, sortant (Béatrix Loizon).

Pierrefontaine-les Varans: Jean-Marie Pobelle, sortant (désignation en cours).

Pontarlier: Christian Pourny (Sandra André).

Pont-de-Roide: Louis Cuenin, sortant (Marie-François Klinguer).

Quingey: Laurence Breuillot (Jean Pernet).

Rougemont: Bernard Cour (Aimée Eich).

Roulans: Bruno Leclert (Céline Debouche).

Saint-Hippolyte: Serge Cagnon (Magalie Lambert).

Vercel : Albert Grosperrin (Stéphanie Paen).

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.77
ciel dégagé
le 14/10 à 6h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1014.46 hPa
Humidité
90 %

Sondage