Carte bancaire : une mission pour la députée UMP Françoise Branget

Publié le 21/02/2011 - 15:27
Mis à jour le 21/02/2011 - 15:27

La ministre de l'Economie a confié à trois parlementaires, dont Françoise Branget, une mission sur les commissions payées par les commerçants pour les paiements par carte, dont les conclusions doivent être rendues d'ici la fin du premier semestre.

1298298636.jpg
François Branget ©archives carvy
PUBLICITÉ
Mme Lagarde a demandé aux députés UMP Françoise Branget (Doubs), Bernard Debré (Paris) et Richard Mallié (Bouches-du-Rhône), de réaliser «un bilan précis de la pratique de ces commissions et une analyse détaillée des améliorations qu’il est possible d’y apporter».
 
«Les commerçants se plaignent de façon récurrente du manque de transparence et du niveau des commissions qu’ils doivent acquitter pour les paiements par carte», souligne le communiqué.
 
Mme Lagarde demande donc aux trois députés de faire des propositions afin d’«améliorer la transparence des frais appliqués aux commerçants par leurs prestataires de frais de paiement», d’«identifier les cas ou les secteurs où les commerçants doivent payer des commissions d’un niveau anormalement élevé» et de «définir les conditions dans lesquelles les commissions appliquées aux commerçants pour les paiements de +petit montant+ pourraient être réduites».

Les trois députés avaient déposé un amendement au projet de loi de budget 2011 pour mieux encadrer ces commissions.

 
Ils prévoyaient d’instaurer un système de rémunération bancaire basé sur la gratuité pour les achats inférieurs à 50 euros et de plafonner la commission à 0,30% du paiement effectué pour les achats entre 50 et 200 euros.  
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.62
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage