Ce que proposent les candidats pour l'écologie et le développement durable…

Publié le 20/03/2014 - 08:15
Mis à jour le 20/03/2014 - 08:30

Chaque candidat (ou presque) propose des idées dans son programme en fonction de plusieurs thèmes : la sécurité, l'économie, l'éducation, le rayonnement de la ville, les transports, la proximité, la solidarité, la culture, les sports et loisirs, l'urbanisme, le développement durable et les grands projets. Chaque jour, jusqu'au premier tour de l'élection municipale de Besançon ce dimanche 23 mars, nous vous proposons des comparatifs des engagements des 10 candidats et des listes respectives.

Comparatif des programmes

PUBLICITÉ

Jean-Louis Fousseret (Parti socialiste) 

  • Réduction de l’éclairage public là où c’est possible
  • Politique de sobriété des enseignes et panneaux publicitaires dans l’agglomération
  • Favoriser la construction de logements diversifiés à haute performance énergétique dans chaque quartier
  • Encourager la mutation de l’ensemble du parc de logements publics pour de meilleures performances énergétiques et une réduction des charges
  • Engager des opérations de moyen et haut de gamme pour assurer la mixité sociale
  • Développer la filière bois dans la construction
  • Etude du potentiel des nouvelles ressources en énergies renouvelables sur la ville et l’agglomération
  • Poursuite de l’installation en équipements solaires sur les toitures des bâtiments publics
  • Poursuite des aides aux particuliers s’équipant de chauffe-eau solaire
  • Recherche de solutions innovantes de production de chaleur
  • Aide à la réduction de la facture énergétique des locataires par un plan d’isolation thermique négocié avec les organismes logeurs
  • « Compte épargne économie d’énergie » permettant aux Bisontins qui réalise un investissement d’obtenir une gratification financière en retour

Jacques Grosperrin (Union pour un mouvement populaire avec le modem et l’UDI)

  • Lutter contre les précarités énergétique en ouvrant des points « Energie solidaire » permettant l’achat de combustible à bas prix
  • Développer des déplacements en mode doux : auto-partage, véhicules électriques, réseau de minibus électriques gratuits, navettes fluviales…
  • Projet de smart city : une gestion de l’énergie et le concept de Grid city développée à travers l’implantation de bâtiments à énergie positive et d’infrastructures productrices d’énergie
  • Projet de Port Citadelle : un site producteur d’énergie avec des micro-barrages, hydro-éoliennes

Frank Monneur (Sans étiquette)

  • Ramassage mensuel des monstres (encombrants)
  • Eclairage adapté à chaque site

Jean-François Humbert (Centre)

  • Soutien des initiatives individuelles destinées à réduire les inégalités énergétiques en subventionnant les travaux d’étanchéité et d’isolation 

Ismaël Boudjekada (Mouvement pour l’éveil national)

  • Ouverture d’une plateforme “Covoiturage bisontin”
  • Expansion de l’utilisation des énergies renouvelables dans ses locaux et sur l’espace public
  • Campagne de sensibilisation au tri sélectif sponsorisée 

Emmanuel Girod (Front de gauche)

  • Développer l’agriculture paysanne, biologique et diversifiée ; en aidant à l’installation de paysans sans terre et en assurant des débouchés locaux pour la restauration collective (cantine scolaire, hôpitaux, maisons de retraite)
  • Lutte contre les mésusage de l’énergie : panneaux publicitaires, éclairage vitrines, régulation de l’éclairage public (éclairage dirigé uniquement vers le sol pour ne pas engendrer de pollution lumineuse préjudiciable à la biodiversité)
  • Produire et distribuer de l’énergie grâce à une régie publique des énergies renouvelables au niveau municipal. Cela permettra à la fois de garantir un service public de qualité, une implication citoyenne, de créer des emplois et de développer les énergies renouvelables
  • Revoir la redevance incitative:la tarification au poids des déchets ne convient pas forcément aux logements collectifs. Développer le ramassage à la source : supermarchés, entreprises

Philippe Mougin (Front national)

  • / / / 

Lazhar Hakkar (Sans étiquette)

  • Réfléchir à la création, sur le site du Pôle Saint Jacques, d’une véritable « Maison de l’environnement et des solidarités Nord/Sud », en y regroupant les associations environnementales et solidaires existantes.
  • Encourager le développement de la logique des circuits courts (ex : Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne – AMAP). 
  • Entamer une réflexion sur la précarité énergétique et nous serons vigilants au maintien de la qualité de l’air et de l’eau. 

Nicole Friess (Lutte ouvrière)

  • / / /  

Apolline Trioulaire (Parti ouvrier travailleur)

  • / / / 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17
couvert
le 18/07 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1013.42 hPa
Humidité
65 %

Sondage