Ce qui change au 1er mai 2017

Publié le 01/05/2017 - 08:46
Mis à jour le 03/05/2017 - 16:39

Baisse du prix du gaz, hausse de la consulation chez les médecins généralistes, le mois des impôts : voici ce qui change à compter de ce 1er mai 2017.

medecin_docteur.png
©photl
PUBLICITÉ

Baisse du prix du gaz

 Bonne nouvelle pour les 5,6 millions de foyers français abonnés au gaz. Les tarifs réglementés du gaz de ville distribué par Engie vont diminuer de 3,3% en moyenne. En avril 2017 déjà, on avait constaté une baisse du prix du gaz après plusieurs mois de hausse en janvier et mars, notamment. Cette baisse des tarifs du gaz est de « 1,2 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz« , indique la commission de régulation de l’énergie 

Médecin : hausse du tarif des consultations 

A compter du lundi 1er mai 2017, la consultation chez le généraliste passe de 23 à 25 euros. Une revalorisation de deux euros obtenue l’été dernier après cinq mois de négociations aux forceps entre les syndicats et l’Assurance maladie.  L’augmentation concerne les consultations chez les généralistes installés en secteur 1, soit 94% des professionnels. 

Pour tous ceux qui ont une mutuelle, il n’y aura aucun changement pour le portefeuille. 70% du remboursement est pris en charge par l’Assurance maladie, 30% par la mutuelle. Le pourcentage reste le même, ce sont les montants qui changent. La mutuelle prendra en charge 7,5 euros contre 6,9 euros sur l’ancien tarif. Ceux qui n’ont pas de mutuelle, 5% des assurés sociaux, paieront eux-mêmes ces 7,5 euros, soit 60 centimes de plus. 

La consultation des enfants, jusqu’à 6 ans, passera, elle, à 30 euros. D’autres augmentations tarifaires, notamment pour les consultations chez les spécialistes interviendront à l’automne.

Légère évolution du RSI

Le très critiqué Régime social des indépendants (RSI) évolue. Des règles concernant les délais de carence et les prestations en espèces versées en cas de maladie et de maternité changent pour les assurés affiliés au RSI.

Vous louez votre logement vie Air’nB ?

Cela concerne les particuliers qui louent leur logement sur Airbnb. A partir du 1er mai, la plateforme américaine collectera la taxe de séjour dans 31 nouvelles villes, alors que le processus était déjà en place dans une vingtaine de municipalités.

Le décrêt paru au JO du 30 avril 2017  permet aux communes de plus de 200 000 habitants et à celles de la petite couronne parisienne de créer un numéro d’enregistrement pour les meublés faisant l’objet d’une location de courte durée. L’intérêt d’un tel numéro ? Pouvoir vérifier que les propriétaires n’excèdent pas la durée limite légale de location de 120 jours par an lorsqu’il s’agit de résidences principales. Avec le cas échéant, des amendes pour les loueurs intensifs qui empiètent sur les plates-bandes des professionnels

 Mai, le mois des impôts 

Le mois de mai est celui des échéances fiscales. Le 17 mai sonnera l’heure de la date limite de la déclaration papier. Pour les départements 01 à 19 et les résidents à l’étranger, il faudra faire votre déclaration en ligne au plus tard le 23 mai, le 30 mai pour les résidents des départements 20 à 49. Pour les autres, l’échéance interviendra plus tard, le 6 juin. 

Patrim, le nouveau service en ligne pour estimer un logement

Dès le 1er mai, les vendeurs et acquéreurs pourront profiter de Patrim’, un service utilisé par l’administration fiscale pour déterminer la valeur des propriétés immobilières. Pour y accéder, il faudra seulement délivrer son numéro fiscal.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.23
ciel dégagé
le 20/09 à 6h00
Vent
6.88 m/s
Pression
1024.23 hPa
Humidité
56 %

Sondage