La grande salle de la Rodia baptisée "Salle Pol Cèbe"

Publié le 14/05/2012 - 15:25
Mis à jour le 14/05/2012 - 15:58

Militant culturel engagé, fondageur du CCPPO et animateur Culturel à la Rhodiaceta, fondateur du festival de musique de Clermoulin, cineaste et poéte… Pol Cèbe donne son nom à la grande salle de la Rodia. Les élus communistes en avaient fait la demande lors de l’inauguration de la nouvelles salles de musiques actuelles début 2011. 

 

Une des deux salles du complexe bisontin dédié aux musiques contemporaines, vient d'être baptisée du nom d'un des  fondateurs du CCPPO, (centre culturel populaire de Palente les Orchamps),  syndicaliste mais surtout militant politique au sens noble du terme : la politique fait partie du quotidien, tout comme la lutte pour un monde plus humain, plus juste, plus fraternel. Ce pont entre les générations est un geste volontariste de la Ville de Besançon, comme l'a souligné Jean louis Fousseret, lors de la petite cérémonie rassemblant quelques anciens de la filature et de  nombreuses personnalités de la vie culturelle bisontine pour lesquelles la notion d'éducation populaire est fondamentale.

Effectivement, on  peut s'interroger sur l'écho de ce choix auprès des utilisateurs de ce haut lieu musical moderne,  pour qui l'usine de la Rhodia n'est qu'une friche industrielle et la Rodia (sans h)  un paradis culturel, haut lieu de création contemporaine,... juste peut-être  un tout petit peu gangrénée par la course aux royalties orchestrée par de grands investissements en communication médiatique. 

Alors rêvons  que le "musicos" qui se produira sur cette scène s'interrogera sur le sens de son travail artistique, peut-etrre que la volonté de vivre et de s'exprimer librement  l'animera, peut-être encore réalisera-t-il  que  si la culture réussit parfois  à sortir des griffes des nobles, possédants, et autres profiteurs du système d'abrutissement collectif nécessaire à l'exploitation des peuples, c'est que des gens de la trempe de Pol Cèbe se sont levés et ont crié, que le livre est une arme, que le cinéma est un art qui doit être à la portée de tous et que musique, théâtre, peinture, poésie... sont les fleurs de la vie.

Pol Cebe fit partie de cette cohorte de citoyens anonymes qui ont porté les idées libératrices de mai 1968...ses traces sont simplement un peu peu plus visibles que celles d'autres militants. La persistance du CCPPO, (association qui a depassé le demi-siècle de vie) explique partiellement ce constat. Au fil du temps, d'autres publications que celles des "amis de la maisons du PEUPLE" ferons revivre la pensée de ces indvidus qui ont connus ou combattus le nazisme et qui se sont levés pour construire une société au service de l'homme.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un deuxième single pour la chanteuse franc-comtoise Jozalie

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.92
légère pluie
le 22/05 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %