Cérémonie des César : deux films de Bourgogne-Franche-Comté récompensés

Publié le 23/02/2019 - 09:31
Mis à jour le 23/02/2019 - 09:31

Les films "Jusqu'à la garde", de Xavier Legrand et "Les Petites Mains" du réalisateur Bourguignon Rémi Allier ont été récompensés lors de la 44e cérémonie des César qui se déroulait ce 22 février 2019.

© Académie des César Facebook ©
© Académie des César Facebook ©

"Jusqu'à la garde"

"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand sur les violences conjugales a été vendredi soir le grand vainqueur des César 2019 avec quatre prix, dont ceux du meilleur film et de la meilleure actrice pour Léa Drucker. Le long-métrage, dont le réalisateur a estimé pendant la soirée qu'il "serait temps de penser" aux victimes "à un autre jour que le 25 novembre", journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, a également obtenu les César du meilleur montage et du meilleur scénario.

Le film a bénéficié d’une aide à la production de la Région Bourgogne-Franche-Comté de 160 000 € votée le 1er juillet 2016. Le tournage a eu lieu intégralement en région durant l’été 2016 – 17 jours en Côte d’Or et 8 jours en Saône-et-Loire : gares de Dijon et de Chalon-sur-Saône, salle des fêtes de Demigny, ateliers du cinéma de Beaune, cité Les Prés Saint Jean de Chalon-sur-Saône, maisons individuelles à Saint-Apollinaire et à Ruffey-les-Beaune, collège de Nuit-Saint-Georges et France 3 Bourgogne. Le Bureau d’Accueil des Tournages Bourgogne-Franche-Comté a trouvé la majorité des décors du film.

"Les Petites Mains"

Les petites mains, réalisé par Rémi Allier avec Émile Moulron Lejeune, Jan Hammenecker, Steve Driesen et Sandrine Blancke. Le film a obtenu le César du meilleur court-métrage.

Ce film a bénéficié du soutien financier de la Région Bourgogne-Franche-Comté à travers son fonds d’aide à la production. En co-financement avec la région Nouvelle-Aquitaine, il s’est finalement tourné là-bas, mais le réalisateur Bourguignon espère tourner ses prochains projets dans la région.

(Avec AFP)

1 Commentaire

Ruffey les Beaune est doublement à l'honneur puisque, outre les séquences du film " Jusqu'à la garde " tourné dans une maison du village, le "césarisé" pour la meilleure musique, Romain GREFFE est un habitant/vacancier de Ruffey où ses parents vivent et où ils revient plusieurs fois par an en vacances
Publié le 23 fevrier 2019 à 18h14 par • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Culture

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

L’Orchestre universitaire de Besançon Franche-Comté donnera un concert sur un Dragon Boat !

L’Orchestre symphonique universitaire Besançon Franche-Comté a décidé de se lancer un nouveau défi en se produisant le 9 avril 2022 à bord d’un Dragon Boat (ou bateau-dragon) le long des berges de Port-sur-Saône… Cet événement sera suivi d’un concert dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Concerts debouts vs meetings politiques : « S’il y a des mesures, soit elles sont valables pour tout le monde, soit pour personne »

Concerts debout interdits, jauge limitée à 2000 personnes pour les grands rassemblements à l'exception des meetings politiques, interdiction de boire debout dans les bars… Le monde de la culture est dans l'incompréhension et redoute ces prochains mois. Le directeur de la smac La Rodia à Besançon nous en parle.

Sabine Weiss, la dernière photographe « humaniste » est décédée

Sabine Weiss aimait capturer les "morveux", les "mendiants" et les "petits narquois" croisés dans la rue : cette photographe, espiègle et rigoureuse, connue également pour ses photos de mode parues dans Vogue était la dernière disciple de l'école française humaniste. Comme Doisneau, Boubat, Willy Ronis ou encore Izis, Sabine Weiss, décédée mardi à 97 ans, a immortalisé la vie simple des gens, sans toutefois revendiquer une quelconque influence.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.16
ciel dégagé
le 24/01 à 21h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
97 %

Sondage